Raam refuse d’approuver un candidat au poste de Premier ministre
Rechercher

Raam refuse d’approuver un candidat au poste de Premier ministre

Le parti islamiste Raam, considéré comme un possible faiseur de rois suite aux élections du 23 mars, ne recommande ni le Premier ministre Benjamin Netanyahu ni le dirigeant de Yesh Atid, Yair Lapid, pour former un gouvernement.

Mais tout en s’abstenant, le chef de Raam, Mansour Abbas, se dit ouvert à des négociations avec le candidat qui sera finalement chargé de former un gouvernement.

« Nous avons essayé d’empêcher les quatrièmes élections et nous essaierons d’empêcher les cinquièmes », dit-il, soulignant qu’il soutenait la mise en place d’un gouvernement.

Raam, qui dispose de quatre sièges, avait précédemment exprimé le désir de travailler avec Netanyahu ou ses rivaux – avec celui qui offrirait un meilleur accord pour les Arabes israéliens.

Les politiciens de droite ont tous exclu de bâtir une coalition sur le soutien du parti islamiste. Certains accusent le parti d’être anti-sioniste tandis que d’autres affirment qu’il soutient les terroristes.

A LIRE – Le sionisme est un projet « d’occupation raciste » : ce que dit la charte de Raam

C’est vous qui le dites...