Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Washington a poussé le Qatar à tenter d’adoucir les demandes du Hamas dans l’accord

Le président Joe Biden et l'émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 31 janvier 2022. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo)
Le président Joe Biden et l'émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington, le 31 janvier 2022. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo)

Les États-Unis ont exercé une pression importante sur le Qatar pour qu’il tente d’adoucir les conditions de l’accord de libération des otages avec Israël, a déclaré un haut responsable israélien lors d’un briefing avec les journalistes.

Le président américain Joe Biden a envoyé le chef de la CIA William Burns au Qatar afin d’annuler une demande du Hamas de désigner toutes les femmes israéliennes de moins de 50 ans comme soldates, et d’utiliser cette classification uniquement pour les cinq femmes soldates en service actif détenues par le groupe terroriste, a indiqué le responsable.

En outre, l’obligation pour la Croix-Rouge internationale de rendre visite à tous les otages restants est un élément contraignant de l’accord, a déclaré le responsable, et les États-Unis, l’Égypte et le Qatar feront pression pour garantir que cet accord soit respecté.

L’ensemble de l’accord, a ajouté le responsable, n’est pas formalisé dans un document signé, mais a plutôt été ratifié par une annonce mutuelle – par Israël aux États-Unis et le Hamas au Qatar.

Si l’accord prévoit le retour d’un maximum de 80 otages, il resterait dans ce cas encore 160 otages à Gaza une fois les termes de cet accord conclus.

Le nombre total d’otages n’est pas définitif car Israël estime que huit personnes – deux ressortissants étrangers et six citoyens israéliens – sont toujours portées disparues près de sept semaines après que le Hamas a attaqué le sud d’Israël le 7 octobre. Leur statut n’est ainsi ni celui d’otage, ni celui de tué.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.