Rechercher

L’officier ukrainien qui ne part pas au combat sans sa biographie de Golda Meir

Alex, non-Juif, mais surnommé ‘Sion’ par ses frères d’armes, remercie le peuple juif pour son soutien

Un officier ukrainien montrant la biographie de Golda Meir qu'il emmène avec lui au combat (Crédit : Capture d’écran/Twitter)
Un officier ukrainien montrant la biographie de Golda Meir qu'il emmène avec lui au combat (Crédit : Capture d’écran/Twitter)

Lors d’un reportage réalisé par un journaliste israélien dans un avant-poste militaire ukrainien situé dans la banlieue nord de Kiev, il a été surpris de rencontrer un certain Alex, un officier qui affirme que ses frères d’armes l’appellent « Sion ».

Le soldat a expliqué à Ron Ben Ishai, de Yedioth Ahronoth, qu’il a reçu ce nom parce qu’il est un fervent sioniste.

Pour prouver son propos, il lui a montré le contenu de son sac à dos de combat. Il en sort ses lunettes de vision nocturne, de l’eau et des cache-oreilles.

« Et voici mon livre préféré, Golda », dit-il en sortant une imposante biographie de l’ancienne Première ministre israélienne Golda Meir.

« Je l’emmène partout avec moi, même si c’est à ma dernière bataille. »

Alex, qui n’est pas juif et se définit comme un nationaliste et un patriote ukrainien, dit qu’il est aussi sioniste parce que « l’Ukraine doit dire merci au peuple juif en raison de votre soutien. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...