Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

L’ONU suspend ses opérations via la jetée temporaire américaine au large de Gaza

Interrogée sur les raisons de cette interruption, l'ONU a évoqué l'opération israélienne samedi pour libérer quatre otages à Nousseirat

La jetée maritime construite par l'armée américaine au large de la côte de la bande de Gaza, sur une image diffusée le 29 avril 2024. (Crédit : CENTCOM)
La jetée maritime construite par l'armée américaine au large de la côte de la bande de Gaza, sur une image diffusée le 29 avril 2024. (Crédit : CENTCOM)

Le Programme alimentaire mondial, en charge de l’acheminement de l’aide arrivant à Gaza via la jetée temporaire américaine, y a suspendu ses opérations pour évaluer la situation sécuritaire, a annoncé lundi un porte-parole de l’ONU.

« Nos collègues du Programme alimentaire mondial nous disent que nous suspendons temporairement les opérations à la jetée flottante jusqu’à ce que soit menée une évaluation des conditions de sécurité pour assurer la sécurité de notre personnel et de nos partenaires », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU.

Interrogé sur les raisons de cette interruption, il a évoqué l’opération israélienne samedi pour sauver quatre otages à Nousseirat, qui selon le ministère de la Santé du Hamas aurait fait 274 morts et 698 blessés – un chiffre invérifiable, comme tous ceux publiés par le Hamas, et qui inclurait également les terroristes tués.

« Nous avons vu ce qui s’est passé à Gaza ce week-end, nous avons vu certaines informations des médias et nous avons pris note de la déclaration publique du commandement américain Centcom disant que la jetée n’a pas été utilisée dans l’opération des forces israéliennes liées aux otages », a-t-il indiqué.

« Je pense qu’il est normal qu’après une telle opération qui a fait autant de victimes, nos collègues humanitaires fassent une pause pour examiner la situation », a-t-il ajouté, espérant que les opérations pourraient reprendre « aussi vite que possible de notre côté ».

Samedi, l’armée américaine avait annoncé avoir repris la livraison de l’aide humanitaire à partir de la jetée construite par les États-Unis sur le littoral de Gaza et qui avait été endommagée par une tempête fin mai.

Mais la mer agitée n’a pas permis de débarquer d’aide dimanche et lundi, a précisé un porte-parole du Pentagone lundi, espérant reprendre mardi. À partir du débarquement des cargaisons, c’est le PAM qui est chargé d’acheminer les camions vers ses entrepôts où l’aide est alors mise à disposition d’agences de l’ONU ou d’ONG pour la distribution.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.