Israël en guerre - Jour 252

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉ : Amit Shani, 16 ans, a été enlevé sous le regard de sa mère au kibboutz Beeri

Les terroristes ont ordonné à la famille de sortir de leur mamad ; ils ont fait monter Amit dans une voiture avec deux autres otages et les ont conduits à Gaza

Amit Shani, 16 ans, a été fait prisonnier par des terroristes du Hamas qui ont mené un assaut sur le kibboutz Beeri le 7 octobre 2023 et relâché le 29 novembre 2023. (Autorisation)
Amit Shani, 16 ans, a été fait prisonnier par des terroristes du Hamas qui ont mené un assaut sur le kibboutz Beeri le 7 octobre 2023 et relâché le 29 novembre 2023. (Autorisation)

Amit Shani a été libéré le 29 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Voici l’histoire de sa capture.

Amit Shani, qui a fêté ses 16 ans en captivité, est le seul membre de sa famille à avoir été capturé par des terroristes palestiniens du Hamas le 7 octobre, alors qu’ils attaquaient le kibboutz Beeri, tuant des résidents, incendiant des maisons et enlevant de nombreuses personnes.

La mère d’Amit, Tal, 47 ans, avait trois de ses quatre enfants à la maison ce matin-là lorsque les roquettes ont commencé à pleuvoir et que les terroristes ont pris d’assaut le kibboutz.

Elle a rassemblé ses deux plus jeunes filles, âgées de 12 et 9 ans, dans le mamad – la pièce sécurisée de la maison et chambre d’Amit.

Alors qu’elle échangeait par SMS avec son ex-mari Nir, qui vit également dans le kibboutz, celui-ci lui a annoncé que sa propre maison était en train de brûler.

Il lui a demandé d’envoyer de l’aide, tandis que d’autres amis envoyaient des messages tout aussi désespérés, les terroristes allant de maison en maison, « tuant, kidnappant, incendiant », a déclaré Tal au Seattle Times.

Vers midi, une demi-douzaine de terroristes du Hamas sont entrés dans la maison des Shani et ont brisé la porte du mamad. La pièce s’est remplie de fumée tandis que les hommes armés ont ordonné aux Shani de sortir avant de les fair marcher sur une route du kibboutz.

Amit et deux autres voisins, Yossi Sharabi et Ofir Engel, ont été embarqués dans une voiture noire.

Tal a déclaré avoir pleuré et supplié les terroristes de laisser Amit et de l’emmener à sa place. Un terroriste a brandi son arme, mais l’a épargnée. Son ex-mari, Nir, a également survécu.

Amit, passionné de course à pied et de surf, est depuis considéré comme otage.

La famille a été évacuée vers un hôtel de la mer Morte, où elle attend maintenant des nouvelles d’Amit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.