L’université Bar-Ilan accueille des centaines d’étudiants français en visite en Israël
Rechercher

L’université Bar-Ilan accueille des centaines d’étudiants français en visite en Israël

Les jeunes sont en Israël dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc soutenu par l’Agence juive et Expérience Israël

Des étudiants français en visite à l'université de Bar-Ilan dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc (Crédit : université de Bar-Ilan)
Des étudiants français en visite à l'université de Bar-Ilan dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc (Crédit : université de Bar-Ilan)

Selon un communiqué de l’université, un mois seulement après les attentats terroristes qui ont frappé les rues de Paris, des centaines de juifs français de terminale venant de la Ville Lumière ont visité l’université Bar-Ilan.

Les jeunes, venant aussi bien de Marseille et de Toulouse, sont en Israël dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc soutenu par l’Agence juive et Expérience Israël.

Sur le point de commencer leurs études supérieures, ils sont en Israël en partie pour préparer les prochaines étapes de leurs vies.

Avec une large offre de programmes pour les étudiants étrangers et beaucoup d’étudiants français sur le campus, l’université Bar-Ilan faisait partie des nombreux arrêts de leur voyage.

A Bar-Ilan, ils ont pu entendre en français Mme Solange Offner, directrice des étudiants étrangers au bureau du doyen responsible des étudiants, le Pr. Dov Stuchinsky du département d’histoire générale, et le Dr. Tovi Bibring, du département de langue et culture française, et ils ont été reçus par Mme Vera Muravitz, présidente de l’association des amis internationaux de l’université.

Le président de l’université, le rabbin Pr. Daniel Hershkowitz a accueilli les étudiants et leur a dit que c’était un honneur pour lui de passer du temps avec eux.

« Les juifs vivent dans presque tous les endroits du monde. Nous avons trois pères – Abraham, Isaac et Jacob – et ils ont aussi vécu dans différents pays », a-t-il dit dans un auditorium bondé.

« Mais regardez ce qui est spécial à propos du pays d’Israël. Nous avons beaucoup d’adresses dans le monde. Mais nous n’avons qu’un foyer, et il est ici, a-t-il continué, sous les applaudissements. Quand je vous regarde, qui venez de France et y vivez, je ne vois pas des visages de touristes, mais les visages de personnes qui sentent qu’elles sont à la maison ici en Israël. J’attends le jour où je vous accueillerai ici en tant qu’étudiants, et que nous serons partenaires dans le grand miracle du pays d’Israël », a jouté le rabbin Pr. Hershkowitz.

Jeremy Sitbon et Michael Benchimol, 17 ans tous les deux et étudiants à l’école Yavné à Paris, ont déclaré que les récentes attaques terroristes les ont effrayés et ont renforcé leur désir de faire l’alyah.

Sitbon a déclaré qu’il pourrait étudier dans une université israélienne l’année prochaine et se voit certainement emménager de manière permanente en Israël dans les dix prochaines années. Benchimol se voit ici en Israël au final. Il a déclaré qu’il étudierait peut-être la médecine. Tous deux ont le sentiment que la France est devenu un endroit dangereux.

Les animateurs du programme Bac Bleu Blanc annoncent que 30 à 40 % des étudiants français qui visitent Israël devraient participer l’année prochaine à l’un des programmes proposés par Masa Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...