McDonald’s achète une start-up israélienne qui permet de personnaliser les menus
Rechercher

McDonald’s achète une start-up israélienne qui permet de personnaliser les menus

Le géant américain du fast-food va faire l'acquisition de Dynamic Yield, qui personnalise du contenu selon les utilisateurs

Un restaurant McDonalds casher à Ashkelon.(Crédit : Creative Commons via JTA)
Un restaurant McDonalds casher à Ashkelon.(Crédit : Creative Commons via JTA)

McDonald’s Corporation va acheter l’Israélien Dynamic Yield Ltd., une start-up à l’origine d’un logiciel qui permet de personnaliser du contenu en fonction des utilisateurs, selon une déclaration publiée sur le site du géant américain de la restauration rapide.

La société n’a pas révélé le montant de cette acquisition, mais selon le site financier Calcalist, elle est évaluée à 300 millions de dollars. Il s’agit de la plus importante acquisition de McDonald’s en 20 ans, a souligné le site Tech Crunch.

McDonalds utilisera « cette technologie de décision pour proposer une expérience encore plus personnalisée au client », en permettant au fabricant de burgers et de frites de créer des menus au drive-thru qui changent en fonction de l’heure, de la météo, de la circulation et des menus en vogue, a indiqué le communiqué. La technologie peut instantanément suggérer et proposer des produits sur la base de la sélection actuelle du client.

Cette acquisition fera de McDonald’s « l’une des premières compagnies à intégrer la technologie de décision dans un point de vente réel », indique le communiqué. La société a déjà testé cette technologie dans plusieurs autres restaurants américains.

Une fois que l’accord sera acté, la chaîne de restauration rapide déploiera cette technologie dans les restaurants équipés d’un drive-thru aux Etats-Unis en 2019, et l’étendra ensuite à ses plus grands marchés à l’international, a indiqué le communiqué.

McDonald’s commencera également à intégrer la technologie à ses points de vente en self-servie et à son application mobile, a précisé le communiqué.

Steve Easterbrook,PDG de McDonald’s Corporation. (Capture d’écran : YouTube)

« Grâce à cette acquisition, nous élargissons notre capacité à renforcer le rôle que joueront la technologie et les données dans notre avenir, ainsi que la rapidité avec laquelle nous pourrons mettre en œuvre notre vision consistant à créer des expériences plus personnalisées pour nos clients », a déclaré Steve Easterbrook, PDG de McDonald’s Corporation, dans la déclaration.

« Lorsque vous êtes au service de 68 millions de clients chaque jour, notre capacité à connaître leurs comportements et à utiliser cette technologie grâce à cette technologie est imbattable », a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur le site Web de McDonald’s. « Cela nous donne un énorme avantage concurrentiel. »

Il a ajouté que la société américaine avait suivi « un processus très minutieux » avant de choisir Dynamic Yield comme la meilleure solution pour son activité.

Dynamic Yield, basé à Tel-Aviv, a été fondé en 2011 par Liad Agmon et Omri Mendellevich. La start-up a recueilli 82,25 millions de dollars auprès d’investisseurs, notamment de la part de la société coréenne Naver Corp., du fonds de capital-investissement israélien Viola et du fonds de capital-risque israélien Vertex Ventures. La société possède des bureaux en Allemagne, à Singapour, à New York, en Russie, en France et au Royaume-Uni, selon les données compilées par Start-Up Nation Central, qui suit l’évolution du secteur.

Liad Agmon PDG de Dynamic Yield, racheté par McDonald’s le 25 mars 2019. (Crédit : capture d’écran YouTube)

À la clôture de la transaction, McDonald’s deviendra l’unique propriétaire de Dynamic Yield et continuera d’investir dans son produit et ses équipes, indique le communiqué.

Dynamic Yield restera une société autonome et les employés continueront à travailler depuis leurs bureaux dans le monde entier. Dynamic Yield continuera également à servir ses clients actuels et futurs, indique le communiqué.

« Nous avons lancé Dynamic Yield il y a sept ans en partant du principe que les marques centrées sur le client doivent faire de la personnalisation une activité essentielle. Nous sommes ravis de rejoindre une marque emblématique mondiale telle que McDonald’s et nous sommes ravis d’innover de manière à avoir un impact réel sur le quotidien des gens », a déclaré Liad Agmon, cofondateur et PDG de Dynamic Yield.

« Avec le soutien de McDonald’s, notre croissance et nos efforts en matière de développement de produits, d’assistance aux partenaires et aux clients, ainsi que de présence mondiale, ne feront que s’accélérer », a ajouté Agmon dans un blog annonçant la transaction.

La technologie israélienne s’associera aux autres activités de McDonald’s dans les services basés sur la technologie, notamment le développement de l’application mobile internationale McDonald’s, les commandes par téléphone et les paiements payants, les panneaux de menu numériques intérieurs et extérieurs et les kiosques de self-service », a indiqué le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...