Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Mélenchon appelle « les travailleurs dans les ports à ne pas transporter les armes » vers Israël

Le chef des Insoumis a salué la mise en garde d'Emmanuel Macron concernant une potentielle opération militaire israélienne à Rafah

Le fondateur du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Melenchon prononçant un discours à côté du député français LFI Jean-François Coulomme (à droite) lors d'une manifestation pour un cessez-le-feu à Gaza et en solidarité avec le peuple palestinien devant l'Office des Nations unies, à Genève, le 3 février 2024. (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)
Le fondateur du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Melenchon prononçant un discours à côté du député français LFI Jean-François Coulomme (à droite) lors d'une manifestation pour un cessez-le-feu à Gaza et en solidarité avec le peuple palestinien devant l'Office des Nations unies, à Genève, le 3 février 2024. (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)

Jean-Luc Mélenchon a appelé mercredi à ne plus acheminer d’armes vers Israël et salué la position d’Emmanuel Macron, qui a exhorté dans l’après-midi le Premier ministre israélien à mettre fin aux opérations militaires à Gaza.

« J’adjure les travailleurs dans les ports et dans les bateaux de pas transporter les armes qui partent au service de M. Netanyahu », a martelé le leader de La France insoumise en marge d’une manifestation propalestiniens qui a réuni quelques centaines de participants à Paris.

« Quiconque ne fait rien, ou quiconque laisse faire ce qui rend possible ce massacre, est soi-même un criminel de guerre », a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a exhorté le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à « cesser » les opérations israélienne à Gaza car « le bilan humain et la situation humanitaire » sont « intolérables », avait annoncé l’Élysée quelques instants plus tôt.

« Un bon signal », a jugé le triple candidat à la présidentielle, entouré d’une délégation de députés LFI. « Si c’est intolérable, il faut que la France agisse et mettre des actes à la hauteur de ses mots », a renchéri le député Éric Coquerel.

Le groupe insoumis à l’Assemblée nationale réclame notamment que la France cesse toute vente d’armes à Israël et fasse reconnaître la décision de la Cour internationale de justice, qui avait appelé fin janvier Israël à empêcher tout acte éventuel de « génocide » à Gaza.

« Ça passe par une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU, par des sanctions économiques et par la reconnaissance de l’Etat de Palestine », a précisé M Coquerel.

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza. Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Plus de 28 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé dirigé par les terroristes du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 10 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre.

Le Parti socialiste a par ailleurs indiqué mercredi avoir déposé une résolution pour demander le déploiement d’une présence internationale de protection à Rafah et la mise en place d’une enquête internationale sous l’égide de l’ONU.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.