Mondial-2022 : Match inédit de l’Arabie saoudite contre les Palestiniens (0-0)
Rechercher

Mondial-2022 : Match inédit de l’Arabie saoudite contre les Palestiniens (0-0)

Les deux formations se sont quittées sur un score nul ; Israël l'a emporté 3-1 contre la Lettonie

Photo d'illustration : Des footballeurs pendant un match opposant l'équipe palestinienne à l'équipe marocaine, en Cisjordanie, le 3 octobre 2019. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)
Photo d'illustration : Des footballeurs pendant un match opposant l'équipe palestinienne à l'équipe marocaine, en Cisjordanie, le 3 octobre 2019. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)

L’Arabie saoudite affrontait mardi soir la sélection palestinienne de football en Cisjordanie dans le cadre des qualifications au Mondial-2022, une première alors que Ryad refusait jusque-là la tenue d’une telle rencontre qui nécessite une autorisation israélienne.

Le match a eu lieu au stade national palestinien d’Al-Ram. Les deux formations se sont quittées sur un score nul de 0-0.

Israël, qui jouait contre la Lettonie à Beer Sheva, l’a emporté 3-1 avec un doublé de Munas Dabbur et un autre but de Eran Zahavi, en tête du classement des buteurs de ces éliminatoires.

Les pays arabes ont historiquement fait du règlement de la question palestinienne la condition d’une normalisation avec Israël, et l’Arabie saoudite n’entretient pas de relations diplomatiques officielles avec l’Etat hébreu.

Mais au cours des dernières années, des clubs et des sélections de pays arabes ont joué en Cisjordanie, et donc demandé des autorisations préalables auprès des autorités israéliennes.

Certains pays, comme le Liban et l’Egypte, refusent encore de disputer de telles rencontres en Cisjordanie.

Des Palestiniens accueillent l’équipe nationale de football d’Arabie Saoudite à Ramallah, en Cisjordanie, le dimanche 13 octobre 2019. (AP Photo / Majdi Mohammed)

Jusque-là, les équipes saoudiennes disputaient des matchs contre les Palestiniens dans des pays tiers.

L’Arabie saoudite ne reconnaît pas Israël et a régulièrement apporté son soutien aux Palestiniens. Mais il est largement admis que les deux pays ont noué dans le secret des liens au sujet de l’Iran, leur ennemi commun dans la région.

Une partie de la délégation saoudienne a visité lundi la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est, un des principaux lieux saints de l’islam.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...