Rechercher

Mondiaux d’athlétisme 2022: le bronze pour Israël grâce à Lonah Chemtai Salpeter

La coureuse d'origine kenyane obtient le meilleur résultat jamais obtenu par son pays aux championnats ; elle est la 3e Israélienne à remporter une médaille lors de la compétition

La médaillée de bronze d'Israël, Lonah Chemtai Salpeter, célèbre après avoir franchi la ligne d'arrivée de la finale du marathon féminin, lors des Championnats du monde d'athlétisme à Eugene, en Oregon, le 18 juillet 2022. (Crédit : Jim WATSON/AFP)
La médaillée de bronze d'Israël, Lonah Chemtai Salpeter, célèbre après avoir franchi la ligne d'arrivée de la finale du marathon féminin, lors des Championnats du monde d'athlétisme à Eugene, en Oregon, le 18 juillet 2022. (Crédit : Jim WATSON/AFP)

La coureuse israélienne, Lonah Chemtai Salpeter a remporté la médaille de bronze au marathon féminin, lundi, lors des championnats du monde d’athlétisme à Eugene, dans l’Oregon.

Chemtai Salpeter – originaire du Kenya et citoyenne israélienne depuis 2016 – a terminé la course avec un temps de 2h20’18 », à seulement deux minutes de Gotytom Gebreslase, qui a remporté l’or avec un temps de 2h18’11 », et de la Kenyane Judith Jeptum Korir, arrivée neuf secondes après Gebreslase.

Sara Hall a mené une belle performance sous le drapeau américain, en terminant à la cinquième place.

Chemtai Salpeter n’est que la troisième Israélienne de l’histoire à remporter une médaille dans cette compétition et son résultat est un record national pour les championnats du monde.

Gebreslase a battu le record du championnat de 2h20’57 », établi par la l’Anglaise, Paula Radcliffe en 2005.

Le Premier ministre, Yair Lapid s’est exprimé sur les réseaux sociaux pour féliciter la marathonienne pour sa médaille.

« Félicitations à Lonah Chemtai Salpeter pour la médaille historique qu’elle a gagnée aujourd’hui aux Championnats du monde ! La volonté et la détermination de Lonah sont une source de fierté pour l’athlétisme israélien et pour tout l’État d’Israël », a tweeté Lapid. « Lonah, vous êtes une championne ».

En octobre dernier, Chemtai Salpeter a terminé cinquième parmi les femmes qui ont couru le marathon de Londres, une forme de rédemption après son classement décevant aux Jeux olympiques de Tokyo, lorsque, à quatre kilomètres de l’arrivée, elle s’est arrêtée sur le bord de la piste après avoir ressenti de fortes douleurs dues à des crampes menstruelles. Elle est finalement revenue pour terminer la course et s’est classée 66e sur 88 coureurs.

Un an plus tôt, elle a remporté le marathon de Tokyo, établissant un nouveau record et son propre meilleur temps, terminant à 2h17’45 ». En 2019, elle est arrivée quatrième au marathon de Francfort avec un temps de 2h23’11 ».

Née au Kenya, Salpeter a déménagé en Israël en 2011 et s’est battue pour obtenir la citoyenneté pendant des années. Elle a finalement été naturalisée israélienne en mars 2016, après avoir remporté le marathon de Tel Aviv, lui permettant de représenter Israël pour les Jeux olympiques de 2016 – peu après la naissance de son fils, Roy- à Rio de Janeiro, au Brésil, et aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Aux Jeux olympiques de 2016, Salpeter a également connu une fin de course décevante, lorsqu’elle a dû s’arrêter avant la fin en raison de fortes douleurs à la poitrine, probablement causées par son lait maternel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...