Mort d’un enfant de 2 ans laissé dans une voiture en pleine chaleur à Rechasim
Rechercher

Mort d’un enfant de 2 ans laissé dans une voiture en pleine chaleur à Rechasim

Le père du petit garçon a oublié de le laisser au jardin d'enfants

Deux ambulanciers dans la ville de Rechasim, dans le nord du pays, où un petit garçon est décédé après avoir été laissé dans une voiture (Capture d'écran : Ynet news)
Deux ambulanciers dans la ville de Rechasim, dans le nord du pays, où un petit garçon est décédé après avoir été laissé dans une voiture (Capture d'écran : Ynet news)

Un petit garçon de deux ans est mort mardi après avoir été laissé seul dans une voiture dans la ville de Rechasim, dans le nord du pays, a fait savoir la police.

L’enfant a été découvert cinq heures après. Les équipes médicales appelées sur le site ont tenté de le réanimer mais ont dû prononcer sa mort sur les lieux du drame.

Rechasim est une ville majoritairement ultra-orthodoxe de la région de Haïfa. Les températures ont atteint 26 degrés mardi dans la municipalité.

Selon des informations, le père avait oublié de laisser son petit garçon au jardin d’enfants dans la matinée. Pendant l’après-midi, sa soeur aînée est venue le chercher à l’établissement, constatant son absence. Elle a alors contacté son père qui s’est précipité vers sa voiture et a découvert son fils inconscient.

Un ambulancier a déclaré au site Ynet qu’à son arrivée, le père avait déjà sorti le petit garçon de la voiture et l’avait amené dans la maison.

« L’enfant n’avait plus de pouls et il ne respirait plus », a-t-il raconté. « Nous avons essayé de le réanimer mais il montrait des signes de coup de chaleur, sans fonctions vitales. Nous avons très rapidement été obligés de déclarer sa mort ».

La police a ouvert une enquête sur l’incident.

وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُواْ إِنَّا لِلّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعونَالله يرحمك خيياا????

Posted by ‎שעלה סגא‎ on Wednesday, 11 April 2018

Il y a deux semaines, Muhammad Shoala, âgé de quatre ans et originaire du village d’Arara, était mort dans la voiture de son père à Umm al-Fahm, également à proximité de Haïfa. Sa famille avait remarqué qu’il avait disparu et l’avait cherché pendant toute la journée avant de le retrouver dans le véhicule, sur le lieu de travail de son père.

Quinze jours encore auparavant, c’était un petit garçon de quatre ans de la ville de Netivot, dans le Negev, qui était mort après que ses parents l’ont accidentellement laissé dans la voiture familiale. L’enfant aurait été découvert dans le véhicule, aux abords du domicile de ses parents, par son frère aîné, alors que son père et sa mère se préparaient pour la fête de Pessah. Il était inconscient et avait été amené au centre médical Soroka de Beer sheva, mais son décès avait été prononcé peu de temps après son arrivée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...