Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Moshe Arbel remplace Aryeh Deri aux ministères de la Santé et de l’Intérieur

Le Conseil des Sages de la Torah du parti Shas déclare que la décision est temporaire jusqu'à ce que la Knesset approuve une législation permettant à Deri de reprendre son rôle

Le député Moshe Arbel arrive à la session d'ouverture de la Knesset à Jérusalem le 15 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le député Moshe Arbel arrive à la session d'ouverture de la Knesset à Jérusalem le 15 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Moshe Arbel, membre du Shas, a été désigné lundi pour remplacer le chef du parti, Aryeh Deri, en tant que ministre de la Santé et de l’Intérieur, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été contraint, par la Haute Cour de justice, de démettre ce dernier de ces fonctions en janvier.

Dans une lettre signée par le rabbin Moshe Maya, membre du Conseil des Sages de la Torah de Shas, la révocation de Deri est qualifiée de « scandaleuse » et le Conseil promet de continuer à faire pression pour qu’il soit réintégré dans ses ministères.

Pour le remplacer, la lettre indique qu’Arbel, 39 ans, qui est actuellement vice-ministre de la Santé et de l’Intérieur, sera nommé ministre, jusqu’à ce que Deri, « un émissaire de Dieu et de nos sages », soit autorisé à revenir.

« Les députés du Shas et leurs collègues de la coalition travailleront pour faire avancer la législation qui permettra à Deri d’être reconduit dans ses fonctions », indique la lettre, qui qualifie la disqualification de Deri d' »injuste ».

Deri a été reconnu coupable de corruption lors de son premier mandat de ministre de l’Intérieur à la fin des années 1990 et a été condamné à une peine de prison. En 2022, il a été condamné à une peine avec sursis après avoir accepté un accord concernant des délits fiscaux.

Depuis que la Haute Cour a jugé « déraisonnables à l’extrême » les deux nominations de Deri en tant que ministre de la Santé et ministre de l’Intérieur, la coalition a fait avancer une législation qui permettrait à Netanyahu de le reconduire dans ses fonctions.

Le chef du Shas, Aryeh Deri, lors d’une réunion de sa faction à la Knesset, le 6 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La Cour a également statué que le principe d’estoppel interdisait à Deri d’occuper un poste ministériel, car dans son accord de plaidoyer de janvier 2022, il a donné au tribunal de Jérusalem l’impression qu’il quittait définitivement la politique afin d’obtenir l’accord.

A LIRE : Qu’est-ce que le principe d’estoppel et en quoi est-il contrariant pour Aryeh Deri ?

Deri nie s’être jamais engagé à se retirer définitivement de la vie politique.

Le projet de loi, qui a passé sa première lecture à la Knesset, a été mis en pause en même temps que la législation controversée de réforme judiciaire du gouvernement Netanyahu.

Après que le tribunal a forcé Netanyahu à démettre Deri de ses fonctions, les postes ministériels ont été occupés temporairement par Yoav Ben-Tzur au ministère de la Santé et Michael Malkieli au ministère de l’Intérieur.

Toutefois, les nominations temporaires ne peuvent être effectuées que pour une durée maximale de trois mois, ce qui a contraint le parti Shas à nommer Arbel.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.