NBA/Insulte antisémite : Meyers Leonard part à Oklahoma mais ne jouera pas
Rechercher

NBA/Insulte antisémite : Meyers Leonard part à Oklahoma mais ne jouera pas

L'équipe de Miami avait suspendu le 10 mars son joueur "pour une durée indéfinie", indiquant "ne tolérer aucun langage haineux"

Meyers Leonard, du Miami Heat, encourage l'équipe depuis la ligne de touche pendant la seconde moitié d'un match de basket-ball de la finale de la conférence NBA contre les Boston Celtics, le 19 septembre 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)
Meyers Leonard, du Miami Heat, encourage l'équipe depuis la ligne de touche pendant la seconde moitié d'un match de basket-ball de la finale de la conférence NBA contre les Boston Celtics, le 19 septembre 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)

Le pivot Meyers Leonard, suspendu par la NBA pour avoir proféré une insulte antisémite dans une vidéo, a été envoyé par son équipe du Miami Heat à l’Oklahoma Thunder, où cependant il ne jouera pas, a déclaré mercredi cette dernière franchise.

« Leonard ne dépendra pas d’Oklahoma City et ne sera pas un membre actif de l’organisation », a précisé dans un communiqué le Thunder. Il active l’exception d’échange (« trade exception ») lui permettant, lors d’un autre échange, de faire venir un (ou plusieurs) joueur pour un montant supérieur à ce qu’il enverra.

Leonard est échangé contre Trevor Ariza, qui n’a plus joué avec le Thunder depuis plus d’un an. En plus de leur pivot, les Heat donnent à la franchise de l’Oklahoma un choix au deuxième tour de la draft NBA de 2027.

Le Heat avait suspendu le 10 mars son joueur « pour une durée indéfinie », indiquant « ne tolérer aucun langage haineux« . La NBA lui avait le lendemain interdit toute activité et toute présence physique au sein du Heat, infligeant également à Leonard une amende de 50 000 dollars et l’obligation de participer à un programme de promotion de la diversité culturelle.

Leonard, dans sa neuvième saison NBA, s’est fait opérer d’une épaule en janvier, après n’avoir disputé que trois matches avec le Heat. En novembre, il avait prolongé deux ans pour 19,5 millions de dollars, mais seule la première année était garantie, Miami ayant une option sur sa deuxième année de contrat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...