« Né à Jérusalem (et toujours vivant) », tour sur les lieux d’attentats en Israël
Rechercher

« Né à Jérusalem (et toujours vivant) », tour sur les lieux d’attentats en Israël

La comédie dramatique de Yossi Atia et David Ofek narre l’histoire de Ronen Matalon, qui essaye de toucher le traumatisme collectif chez les touristes en voyage en Israël

Le 18 et le 24 mars, à 18h15, le cinéma Majestic Passy (18 rue de Passy, 16e arrondissement) projettera en avant-première le film « Né à Jérusalem (et toujours vivant) » dans le cadre de la 20e édition du Festival du cinéma israélien de Paris.

Réalisé par Yossi Atia et David Ofek, le film, une comédie dramatique d’une durée d’1h23, sortira en salle le 25 mars 2020. Il narre l’histoire de Ronen Matalon, né et élevé à Jérusalem, qui commence à faire le guide dans sa ville.

« Le tour qu’il propose s’appelle ‘du traumatisme aux rêves’, et mène les gens dans les lieux d’attaques terroristes essayant de toucher le traumatisme collectif chez les touristes », explique la note d’intention du film.

Le casting compte les acteurs Yossi Atia, Lihi Kornowski, Itamar Rose, Anna Sgan-Cohen et Alik Shimonov.

Les billets pour les projections au Festival du cinéma israélien de Paris seront disponibles sur le site lesecransdeparis.fr à partir du 10 mars et en caisse du cinéma aux heures d’ouverture.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...