Netanyahu : Israël a porté « le coup le plus dur » au groupes de Gaza
Rechercher

Netanyahu : Israël a porté « le coup le plus dur » au groupes de Gaza

Le Premier ministre a déclaré que le Hamas et le Jihad Islamique palestiniens le "paieront cher" si des tirs de roquettes reprennent depuis l’enclave

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 11 avril 2018 (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 11 avril 2018 (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi que l’armée israélienne avait porté « le coup le plus dur » depuis des années aux groupes terroristes de Gaza, dont il a dit qu’ils étaient inspirés par l’Iran, dans ses premiers commentaires sur la confrontation la plus sérieuse depuis la guerre de 2014.

« Depuis hier, l’armée israélienne a riposté avec force contre les tirs en provenance de la bande de Gaza et a frappé des dizaines de cibles terroristes, le coup le plus dur qui leur a été porté depuis des années », a dit Netanyahu.

S’exprimant lors d’une cérémonie à la mémoire des victimes du navire Altalena, coulé pendant la Guerre d’Indépendance d’Israël lors de combats internes entre des groupes militaires juifs, le Premier ministre a accusé la Hamas et le Jihad Islamique d’avoir tiré environ 200 roquettes et tirs de mortiers depuis mardi et a averti que les groupes terroristes palestiniens « paieraient le prix cher » si les tirs de roquettes devaient reprendre.

« Le régime du Hamas, le Jihad Islamique et d’autres organisations terroristes inspirées par l’Iran, sont responsables de l’escalade, a déclaré le Premier ministre. Je n’entrerai pas dans les détails de nos plans parce que je ne veux pas que l’ennemi sache à quoi s’attendre. Mais une chose est claire : quand ils nous testent, ils paient immédiatement. Et s’ils continuent à nous tester, ils paieront le prix cher ».

Netanyahu s’est exprimé alors que le pays connaissait une certaine accalmie, et le groupe terroriste du Hamas a déclaré qu’un cessez-le-feu négocié par l’Egypte avait été obtenu avec Israël. Israël a réfuté l’existence d’un accord, mais une haut responsable israélien de la défense, s’exprimant sous condition d’anonymat, a indiqué aux journalistes qu’un accord tacite avait été obtenu : Israël ne conduirait pas d’autres frappes sur Gaza tant qu’il n’y aurait plus de roquettes ou d’obus de mortiers tirés.

Dans ses remarques, Netanyahu a également dit qu’il se rendra la semaine prochaine en Allemagne, en France et au Royaume-Uni pour rencontrer des dirigeants européens sur l’accord du nucléaire iranien et sur l’enracinement militaire iranien dans la Syrie voisine.

« Je leur présenterai les dernières évolutions stratégiques dans notre région, qui sont liées aux efforts visant à mettre un terme à l’agression iranienne en Syrie et ailleurs. »

« Nous ne permettrons pas à l’Iran d’obtenir des armes nucléaires », a dit Netanyahu. « Nous continuerons à agir contre son intention d’établir une présence militaire en Syrie à côté de nous, pas seulement sur le plateau du Golan mais ailleurs en Syrie. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...