Netanyahu: la lutte contre l’Iran en Syrie continuera après le retrait des USA
Rechercher

Netanyahu: la lutte contre l’Iran en Syrie continuera après le retrait des USA

Après l'annonce soudaine du retrait des troupes américaines de Syrie, le Premier ministre affirme qu'Israël bénéficie toujours du soutien total des Etats-Unis

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis jeudi qu’Israël intensifierait sa lutte contre la présence militaire de l’Iran en Syrie, sur fond de crainte que le retrait annoncé des militaires américains de ce pays ravagé par la guerre ne vienne limiter la possibilité pour l’Etat juif d’y mener ses opérations.

« Nous continuerons à agir avec détermination contre les efforts de l’Iran pour s’implanter en Syrie », a déclaré M. Netanyahu, qui est également ministre des Affaires étrangères et ministre de la Défense israélien.

« Nous n’avons pas l’intention de réduire nos efforts. Nous les intensifierons, et je sais que nous le ferons avec le soutien et l’appui sans réserve des États-Unis d’Amérique », a-t-il indiqué lors d’un sommet trilatéral à Beer Sheva, en présence des dirigeants grec et chypriote.

M. Netanyahu a également évoqué l’opération militaire visant à localiser et à détruire les tunnels d’attaque transfrontaliers dont Israël prétend que l’organisation terroriste Hezbollah a creusé dans le sud du Liban.

Des soldats israéliens se dirigent vers des engins de chantier utilisés pour localiser les tunnels d’attaque du Hezbollah le long de la frontière avec le Liban, près de la ville de Metula, au nord d’Israël, le 19 décembre 2018. (Jack Guez/AFP)

« Nous poursuivons nos efforts pour contrecarrer ces tunnels terroristes. Nous utilisons maintenant des moyens spéciaux pour neutraliser ces tunnels », a-t-il ajouté.

L’armée israélienne a refusé tout commentaire à ce sujet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...