Netanyahu soutient à la fois le statu quo et le changement pour les femmes au mur Occidental
Rechercher

Netanyahu soutient à la fois le statu quo et le changement pour les femmes au mur Occidental

Après s'être opposé à une décision de justice permettant aux femmes de lire la Torah, le bureau du Premier ministre cherche une troisième voie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au mur Occidental  (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL/FLASH90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au mur Occidental (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL/FLASH90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis mardi de trouver une solution pour les femmes qui souhaitent lire la Torah au mur Occidental, tout en maintenant le statu quo qui leur interdit de le faire, lit-on dans un communiqué de son bureau publié mardi.
 
« Le Premier ministre est déterminé à préserver le statu quo au mur Occidental. Le Premier ministre est également engagé dans le processus mené par le secrétaire du cabinet pour formuler un plan agréé pour la prière au mur Occidental, pour tous les courants du judaïsme, » a indiqué le communiqué.

Plus tôt mardi, des sources au bureau du Premier ministre avaient déclaré à la radio militaire que Netanyahu était en faveur du statu quo au lieu saint de Jérusalem dans une réponse de l’Etat à un recours devant la Haute Cour de Justice demandant que les femmes soient autorisées à apporter des rouleaux de la Torah dans leur section.

Le recours avait été soumis par l’organisation des Femmes du mur, qui fait la promotion du droit des femmes à prier dans leur section et a longtemps défendu la permission d’apporter des rouleaux de la Torah dans la section des femmes comme partie intégrante de leurs offices, ce qui est actuellement interdit selon les règles du site.

Des femmes dansent avec un rouleau de la Torah pendant qu'elle assistent à un office mensuel au mur Occidental, le site le plus sacré du judaïsme, le 20 avril 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)
Des femmes dansent avec un rouleau de la Torah pendant qu’elle assistent à un office mensuel au mur Occidental, le site le plus sacré du judaïsme, le 20 avril 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)

Dans un discours au mois de novembre, Netanyahu avait soutenu les efforts de rendre le mur Occidental plus ouvert.

S’adressant à l’Assemblée générale annuelle des Fédérations juives d’Amérique du Nord, Netanyahu avait déclaré qu’il espérait que son gouvernement atteindrait la « compréhension longtemps attendue qui assurerait que le Kotel [mur Occidental] serait une source d’unité pour le peuple juif, pas un point de division. »

« En tant que Premier ministre d’Israël, je m’assurerai toujours que les Juifs puissent se sentir chez eux en Israël, les Juifs libéraux, les Juifs masorti, les Juifs orthodoxes », avait promis Netanyahu.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adressant à l'Assemblée générale du JFNA à Washington le 10 novembre 2015 (Crédit : Ron Sachs, JFNA)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’adressant à l’Assemblée générale du JFNA à Washington le 10 novembre 2015 (Crédit : Ron Sachs, JFNA)

Dans un article posté mardi sur leur site Internet, les Femmes du mur ont critiqué ce qu’elles appellent le « double langage » de Netanyahu : « La position du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les droits des femmes au Kotel a été perdue dans la traduction … Apparemment, lorsque Netanyahu a parlé de ‘tous’ les Juifs en novembre 2015, il a oublié que les femmes représentent la moitié de tous les Juifs. »

« Nous espérons que Netanyahu n’interdira pas aux femmes de lire la Torah, mais s’il se plie aux pressions des partis ultra-orthodoxes, les Femmes du mur continueront à lire la Torah dans la section des femmes au Kotel. Même si nous devons cacher notre rouleau de la Torah et le passer en contrebande devant les gardes, nous allons le faire tout comme les Juifs ont été forcés de le faire de nombreuses fois avant nous en exil ».

Raoul Wootliff et Rebecca Shimoni Stoil ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...