Netanyahu voudrait réattribuer le ministère des Finances au Likud
Rechercher

Netanyahu voudrait réattribuer le ministère des Finances au Likud

Le parti Koulanou de Moshe Kahlon étant en difficulté, selon les sondages, le Premier ministre songerait à s'attribuer le portefeuille des Finances ou à le confier à Nir Barkat

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Finances Moshe Kahlon en réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem le 11 janvier, 2018 (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Finances Moshe Kahlon en réunion du cabinet au bureau du Premier ministre, à Jérusalem le 11 janvier, 2018 (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL/Flash90)

Alors que Koulanou, le parti du ministre des Finances Moshe Kahlon, est en plein marasme, le Premier ministre Benjamin Netanyahu envisagerait la possibilité de replacer le portefeuille de la trésorerie entre les mains de sa formation au pouvoir, selon un reportage diffusé lundi soir.

Netanyahu est actuellement considéré comme étant le favori pour former le prochain gouvernement au terme des élections du 9 avril, alors que le bloc de droite à la Knesset devance le centre-gauche dans les récents sondages.

Le groupe de droite modéré de Koulanou, qui occupe actuellement 10 sièges au Parlement, pourrait diviser par deux – voire plus encore – sa représentation au parlement à l’issue du prochain scrutin. Kahlon avait mis en exergue, dans son programme, la lutte en faveur du coût de la vie de la classe moyenne et avait donc insisté pour prendre la tête du ministère des Finances après le scrutin de 2015.

Mais alors que Koulanou devrait perdre sa force de négociation dans la formation du prochain gouvernement, Haaretz a fait savoir que Netanyahu réfléchirait à nommer l’ancien maire de Jérusalem Nir Barkat ou lui-même à ce poste.

Dans la matinée de lundi, le Premier ministre a expliqué qu’il envisageait la possibilité de légaliser le cannabis, une réaction à l’ascension dans les sondages de l’un de ses adversaires de droite qui a fait de la question l’un des piliers de son programme.

Interrogé sur la chaîne Facebook « Likud TV » au sujet de sa position concernant la légalisation de l’usage de la marijuana, Netanyahu a expliqué : « Je me penche sur le sujet et j’aurai rapidement une réponse ».

L’Etat juif a entrepris ces dernières années des démarches en faveur du développement du cannabis médical et devrait en devenir un exportateur majeur dans le futur. L’usage récréatif du stupéfiant reste illégal, même si des responsables politiques ont récemment indiqué qu’ils réfléchiraient à un assouplissement de la législation.

Les propos de Netanyahu surviennent après une ascension récente dans les sondages du parti pro-cannabis et libertaire Zehut, qui compte à sa tête l’ancien député du Likud Moshe Feiglin, une personnalité volontiers provocatrice.

Cet idéologue de droite s’est opposé à Netanyahu pendant des années au sein même du Likud avant de quitter la formation en 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...