Rechercher

New York : Une école juive paie 8 millions $ pour éviter un procès pour escroquerie

La Central United Talmudical Academy a reconnu avoir détourné quelque trois millions de dollars versés par le gouvernement fédéral pour assurer les repas quotidiens d'élèves

La Central United Talmudical Academy, à Brooklyn. (Crédit : Google Maps)
La Central United Talmudical Academy, à Brooklyn. (Crédit : Google Maps)

Une école juive orthodoxe de New York va payer huit millions de dollars à la justice américaine pour éviter un procès pour fraude financière et détournement de fonds publics, selon des documents judiciaires publiés lundi.

La Central United Talmudical Academy (Cuta), qui pilote la plus grande institution scolaire hassidique de l’État de New York dans le quartier juif de Williamsburg à Brooklyn, a reconnu avoir détourné quelque trois millions de dollars versés par le gouvernement fédéral pour assurer les repas quotidiens de quelque 2 000 garçons scolarisés.

Pour mettre un terme aux poursuites pénales et clore l’enquête fédérale démarrée en 2018, Cuta a accepté de payer une amende de cinq millions de dollars en plus des trois millions qu’elle a déjà restitués, selon un communiqué du parquet fédéral de l’est de l’État de New York, qui siège à Brooklyn.

« L’infraction au sein de la Cuta était systémique et de grande ampleur, notamment en dérobant plus de trois millions de dollars alloués à des élèves qui avaient besoin de se nourrir », s’est insurgé le procureur fédéral Breon Peace, cité dans le communiqué.

La magistrat a estimé que l’accord scellé avec l’institution scolaire yeshiva va permettre de « rembourser et réparer les dommages infligés à la communauté juive » de New York, l’une des plus importantes au monde en dehors d’Israël, tout « en offrant à la Cuta la possibilité de continuer à dispenser un enseignement aux enfants de la communauté ».

Illustration : Des piétons marchent près de l’école Yeshiva Kehilath Yakov dans le quartier de South Williamsburg, le 9 avril 2019, dans l’arrondissement de Brooklyn à New York. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images)

Mais pour la police fédérale (FBI), qui a mené l’enquête, « il régnait au sein de la Cuta une culture généralisée de fraude et d’avidité financières ».

« Les écoles doivent être des lieux d’apprentissage des bonnes mœurs. Les dirigeants de la Cuta ont fait le contraire en érigeant de multiples systèmes frauduleux pour tromper le gouvernement fédéral », a encore tonné Michael Driscoll, un directeur du FBI cité dans le communiqué.

Deux anciens dirigeants de l’école avaient plaidé coupables en 2018 de « complicité de fraude financière », accepté quelques années de prison ferme ou avec sursis et payé de lourdes amendes.

D’après le New York Times, qui a travaillé des années sur l’escroquerie au sein de la Cuta, le gouvernement fédéral a distribué au total depuis 2018 plus d’un milliard d’euros à une centaine d’écoles juives orthodoxes de New York et sa grande banlieue nord. Mais sans respecter à la lettre leurs obligations en termes d’enseignement de l’anglais, des mathématiques, des sciences, de l’histoire ou de l’éducation civique et laïque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...