Nombre de cas et taux de contagion : la tendance à la baisse se confirme
Rechercher

Nombre de cas et taux de contagion : la tendance à la baisse se confirme

688 patients sont dans un état grave ; Nachman Ash affirme que les restrictions potentielles pour Pessah dépendent des données de morbidité obtenues dans les prochains jours

Un personnel soignant fait un test au coronavirus sur un ultra-orthodoxe à Safed, le 10 février 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Un personnel soignant fait un test au coronavirus sur un ultra-orthodoxe à Safed, le 10 février 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Les chiffres publiés mardi par le ministère de la Santé montrent que le nombre de cas grave de COVID-19 en Israël et les taux de contagion continuent de baisser.

Selon les autorités sanitaires, 688 personnes sont dans un état grave, soit 45 de moins que la veille. 212 personnes sont reliées à des respirateurs et 264 sont dans un état critique.

Lundi, 19 décès liés à la COVID-19 ont été enregistrés et un autre mardi matin, ce qui porte à 5 922 le bilan de la pandémie.

Au total, 806 841 personnes en Israël ont contracté le virus et on dénombre 38 650 patients actifs.

Un homme reçoit la deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 dans un centre de vaccination contre le coronavirus à Tel Aviv, le 25 janvier 2021. (AP / Oded Balilty)

Le taux de positivité était de 4 % sur les 95 505 tests effectués lundi, avec 3 662 nouveaux cas diagnostiqués. Il y a tout juste un mois, le nombre de nouveaux cas s’élevait à plus de 7 000 par jour.

Jusqu’à présent, 4 995 253 personnes ont reçu la première dose de leur vaccin, et 3 859 111 ont reçu la seconde, selon les chiffres du ministère publiés mardi.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Santé Yuli Edelstein ont assisté lundi à la vaccination de la femme qui aurait été la cinq millionième personne à recevoir le vaccin en Israël. On ignore la raison de la discordance entre les chiffres.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le ministre de la Santé Yuli Edelstein, à droite, dans un centre de vaccination de la Leumit contre le coronavirus à Tel Aviv avec la cinq-millionième Israélienne à avoir reçu une dose de vaccin (hors cadre), le 8 mars 2021. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les données publiées mardi ont montré que le taux de reproduction du virus a encore diminué, passant à 0,95.

Le calcul de ce chiffre, qui indique le nombre de personnes infectées par chaque patient infecté par le virus, représente la situation 10 jours avant le jour de sa publication. Vendredi, il a été défini à 1,01, ce qui indique que l’épidémie de virus est en augmentation. Une valeur inférieure à un indique qu’elle diminue.

Les chiffres, publiés 12 jours après le début de Pourim, étaient un signe d’espoir que les rassemblements de masse organisés dans certaines régions du pays pendant la fête au mépris des réglementations, n’avaient pas provoqué de pic d’infection.

Le responsable israélien de la lutte contre le coronavirus, le professeur Nachman Ash, visite le centre médical Ziv à Safed, 24 décembre 2020. (David Cohen/Flash90)

Nachman Ash, chargé du gouvernement pour la lutte contre le coronavirus, a déclaré mardi que les données des prochains jours détermineraient la taille des rassemblements qui seront autorisés pour les célébrations de Pessah à la fin du mois.

Ash a déclaré à la chaîne publique Kan qu’il y avait encore une chance de restrictions supplémentaires, mais que cela dépendait du niveau de morbidité « et pour le moment [cela semble] bon ».

Ash a également déclaré qu’il pensait que le respect des restrictions devrait se concentrer sur la quarantaine et l’utilisation des passeports verts pour les personnes vaccinées, plutôt que le port de masques à l’extérieur.

Ces commentaires ont été faits après que Kan a rapporté qu’Israël n’a actuellement aucun projet d’adopter les directives américaines qui assouplissent les exigences relatives au port du masque pour les personnes qui sont entièrement vaccinées. Les Centers for Disease Control and Prevention aux États-Unis ont annoncé de nouvelles directives lundi, indiquant que les Américains complètement vaccinés peuvent se réunir avec d’autres personnes vaccinées à l’intérieur sans porter de masque ni garder de distance physique.

Des femmes sont assises dans un restaurant alors que les restrictions sont assouplies après des mois de fermeture imposée par le gouvernement, à Tel Aviv, le 7 mars 2021. (AP Photo/Ariel Schalit)

Ces chiffres sont prometteurs alors qu’Israël amorce la prochaine phase de son troisième déconfinement.

Une grande partie de l’économie a rouvert dimanche, avec l’assouplissement des mesures de confinement, notamment les restaurants, les cafés, les classes de la Cinquième à la Seconde dans les zones à faible ou moyenne infection, les lieux d’événements, les attractions et les hôtels. Les établissements d’enseignement supérieur et les séminaires religieux ont été ouverts aux personnes vaccinées ou guéries et les règles relatives aux rassemblements et au culte ont été assouplies.

Le cabinet a également décidé d’assouplir les restrictions sur les voyages internationaux et a écarté une commission très controversée qui décidait qui pouvait entrer ou sortir du pays malgré le fait que l’aéroport restait largement fermé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...