Nouveau tollé après des propos du PDG de Ryanair sur les hommes musulmans
Rechercher

Nouveau tollé après des propos du PDG de Ryanair sur les hommes musulmans

La compagnie low-cost s'excuse si quelqu'un a été blessé par les remarques de Michael O'Leary, affirmant qu'il ne faisait que réclamer des "contrôles de sécurité plus efficaces"

Le PDG de Ryanair, Michael O'Leary, au siège de la compagnie à Dublin, le 24 avril 2016. (Crédit : AP Photo/Shawn Pogatchnik)
Le PDG de Ryanair, Michael O'Leary, au siège de la compagnie à Dublin, le 24 avril 2016. (Crédit : AP Photo/Shawn Pogatchnik)

Le PDG de la compagnie aérienne à bas prix Ryanair, basée au Royaume-Uni, a déclenché l’indignation samedi après avoir appelé au profilage des hommes musulmans dans les aéroports.

Michael O’Leary a en effet déclaré au London Times que les terroristes sont « généralement… de confession musulmane ».

« Qui sont les poseurs de bombe ? Des hommes voyageant seuls. Si vous voyagez avec une famille d’enfants, allez-y ; les chances que vous les fassiez tous exploser sont nulles », a-t-il ajouté.

« On ne peut pas dire certaines choses, parce que c’est du racisme, mais il s’agira généralement d’hommes de confession musulmane. Il y a trente ans, c’était les Irlandais », a soutenu le PDG trublion.

Un porte-parole du conseil musulman de Grande-Bretagne a accusé M. O’Leary d’islamophobie.

« C’est une honte qu’un tel racisme soit exprimé si ouvertement et que le PDG d’une grande compagnie aérienne veuille discriminer ses clients de manière aussi effrontée », a dénoncé le conseil.

O’Leary a « encouragé le racisme », a commenté le député travailliste Khalid Mahmood au London Times en réponse. « En Allemagne, cette semaine, une personne blanche a tué huit personnes. Devrions-nous profiler les blancs pour voir si ce sont des fascistes ? ».

Suite à ces critiques, Ryanair a affirmé dans un communiqué qu’ « aucun appel à des contrôles supplémentaires sur un groupe ou des personnes n’a été lancé » dans l’interview et que le Times n’avait pas rapporté avec exactitude les propos de son PDG.

Un Boeing 737-800 (EI-EKR) de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair à Belfast. (Crédit : Ardfern, CC, via Wikimedia Commons)

« Michael ne faisait qu’appeler à des contrôles de sécurité plus efficaces dans les aéroports, ce qui permettrait d’éliminer une grande partie des files d’attente inutiles dans les aéroports aujourd’hui pour tous les passagers », a assuré un porte-parole de Ryanair à la BBC. « Il s’excuse sincèrement pour toute offense causée à un groupe quelconque ».

Le PDG de Ryanair est connu pour ses opinions controversées. Il a autrefois proposé de faire payer aux passagers l’utilisation des toilettes pendant les vols de Ryanair et d’imposer une « taxe graisse » aux passagers obèses.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...