Israël en guerre - Jour 149

Rechercher

Nouvelle attaque au cocktail Molotov à Montréal contre un centre communautaire juif

Le Premier ministre Justin Trudeau a qualifié cette attaque d'"inacceptable", dans un contexte de montée des actes antisémites depuis le 7 octobre

Le premier ministre canadien Justin Trudeau prend la parole lors d'une conférence de presse avec le président polonais au palais présidentiel de Varsovie, en Pologne, le 10 mars 2022. (Crédit: Janet Skarzynski/AFP)
Le premier ministre canadien Justin Trudeau prend la parole lors d'une conférence de presse avec le président polonais au palais présidentiel de Varsovie, en Pologne, le 10 mars 2022. (Crédit: Janet Skarzynski/AFP)

Un centre communautaire juif de Montréal a été la cible d’un cocktail Molotov dans la nuit de dimanche à lundi, une attaque qualifiée d' »inacceptable » par le Premier ministre du Canada Justin Trudeau sur fond de montée des actes antisémites depuis le 7 octobre.

« Personne ne se trouvait sur place et les dommages sont minimes », a expliqué dans un communiqué Saul Emanuel, le directeur général du centre attaqué (le Conseil de la communauté juive), déplorant toutefois des « odieuses attaques violentes et répétées ».

Après avoir cassé la vitre de la porte d’entrée, le cocktail s’est écrasé dans le vestibule, brûlant une partie du tapis.

« Ces actes continus de violence antisémite sont déplorables et inacceptables et doivent cesser maintenant », a déclaré Justin Trudeau sur X (anciennement Twitter).

Au début de la semaine, un établissement juif de Montréal a été vandalisé avec des graffitis antisémites.

Plus tôt ce mois-ci, deux écoles juives de la métropole québécoise ont été la cible de tirs, dont l’une d’elles à deux reprises, sans faire de blessés. Des cocktails Molotov ont également touché une synagogue.

« Montréal est une ville de paix et d’inclusion. Elle doit le demeurer et nous nous en assurerons », a réagi Valérie Plante, la maire de Montréal, également sur X.

La semaine dernière, la police de Toronto mettait en garde contre une hausse importante des crimes racistes dans la métropole canadienne, notamment des actes antisémites, depuis le 7 octobre, date de l’attaque sanglante du Hamas sur le sol israélien depuis la bande de Gaza.

A LIRE : « Même ici » : à Montréal, la communauté juive sous le choc après des attaques antisémites

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.