Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Otages du Hamas: le chef de la diplomatie thaïlandaise au Qatar et en Egypte

Environ 30 000 Thaïlandais travaillaient en Israël, souvent dans le secteur agricole, lorsque le conflit a éclaté ; sur les 240 otages, 22 sont thaïlandais

Le ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Parnpree Bahiddha-Nukara, arrive au siège du gouvernement à Bangkok, Thaïlande, le 5 septembre 2023. (Crédit : Sakchai Lalit/AP)
Le ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Parnpree Bahiddha-Nukara, arrive au siège du gouvernement à Bangkok, Thaïlande, le 5 septembre 2023. (Crédit : Sakchai Lalit/AP)

Le ministre thaïlandais des Affaires étrangères entame mardi un déplacement au Qatar et en Egypte pour discuter du sort des 22 Thaïlandais retenus en otage à Gaza par le Hamas.

Au moins 240 personnes sont retenues en otage à Gaza, selon les derniers chiffres israéliens, dont 22 ressortissants thaïlandais, selon Bangkok.

Le Premier ministre Srettha Thavisin a déclaré lundi que son gouvernement travaillait d’arrache-pied pour permettre aux citoyens thaïlandais de rentrer chez eux.

Il a envoyé son chef de la diplomatie, Parnpree Bahiddha-Nukara, rencontrer le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères du Qatar mardi, avant de s’entretenir avec son homologue égyptien mercredi.

M. Parnpree « discutera de la situation des ressortissants thaïlandais retenus en otage en raison des violences actuelles en Israël et à Gaza », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Environ 30 000 Thaïlandais travaillaient en Israël, souvent dans le secteur agricole, lorsque le conflit a éclaté.

Un ouvrier agricole thaïlandais en Israël. (Crédit : Hadas Parush/Flash 90)

Au moins 32 Thaïlandais ont été tués dans le conflit depuis le 7 octobre et 19 ont été blessés, selon le ministère des Affaires étrangères.

« Nous sommes des victimes de cette guerre », a déclaré Srettha aux journalistes avant un voyage au Laos voisin lundi. « Nous avons été plus touchés parce qu’il y a davantage de travailleurs thaïlandais en Israël que d’autres nationalités. »

Srettha a annoncé que le gouvernement fournirait une aide financière aux compatriotes souhaitant quitter Israël.

« La raison pour laquelle les Thaïlandais ne retournent pas en Thaïlande c’est le coût du voyage », a-t-il expliqué.

« Nous fournissons une aide financière de 50 000 bahts (1 400 dollars) par personne, y compris à ceux et celles qui sont déjà rentrés », a déclaré Srettha aux journalistes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.