Pas de punition pour les Londoniens qui ont crié “tuez les juifs” et jeté des œufs
Rechercher

Pas de punition pour les Londoniens qui ont crié “tuez les juifs” et jeté des œufs

Quatre hommes jugés coupables s’en sortent avec un avertissement après avoir injurié un couple orthodoxe et leur bébé

Un juif ultra-orthodoxe devant la synagogue Ahavas Torah, à Stamford Hill, dans le nord de Londres, le 22 mars 2015. Illustration. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)
Un juif ultra-orthodoxe devant la synagogue Ahavas Torah, à Stamford Hill, dans le nord de Londres, le 22 mars 2015. Illustration. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)

La police de Londres a laissé partir avec un avertissement quatre hommes qui avaient crié « tuez les juifs » à un conducteur de Londres tout en jetant des œufs sur sa voiture.

Les hommes avaient été arrêtés le 8 avril près du tunnel Blackwall de l’est de Londres, où l’incident avait eu lieu, a déclaré jeudi à JTA un porte-parole du Community Security Trust (CST), un groupe de surveillance de l’antisémitisme de la communauté juive britannique.

Shomrim, une association qui patrouille dans les communautés juives de Londres, a déclaré que les hommes ont crié tard le soir « P*tain de juifs » et « tuez les juifs » à l’homme, sa partenaire et leur bébé, selon le Daily Mirror.

La peine « est clairement la plus légère possible, a déclaré Dave Roch, porte-parole de CST, et nous comprendrions qu’elle soit vue comme un peu laxiste. » Mais il a ajouté que la victime était « satisfaite de la gestion de l’affaire par la police ».

Selon la police, les assaillants, qui n’ont pas été identifiés, conduisaient à côté de la voiture de la victime de 28 ans, qui portait des vêtements juifs orthodoxes, tout en lui criant des injures antisémites.

Ils ont été arrêtés après s’en être pris à d’autres conducteurs, non juifs, dans la zone, a déclaré Rich.

« L’agression de la victime juive a eu lieu quand ils ont vu qu’il était juif, mais il ne semble pas qu’ils avaient prévu de harceler spécifiquement des juifs », a-t-il ajouté.

Jonathan Sacerdoti, porte-parole de la Campagne contre l’antisémitisme, une autre association britannique, a déclaré à JTA que l’incident montre que « tous les incidents antisémites doivent être pris plus au sérieux et traités avec une tolérance zéro », de peur qu’une atmosphère ne se développe « et que les attaques comme celle-ci aient lieu plus fréquemment. Personne ne devrait vivre dans la peur d’être attaqué. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...