Pays-Bas : le ministère de l’Education prend ses distances avec les manuels « anti-Israël »
Rechercher

Pays-Bas : le ministère de l’Education prend ses distances avec les manuels « anti-Israël »

Ces manuels affirmaient qu'Israël avait été fondé sur l'assassinat généralisé de Palestiniens

Un canal à Amsterdam, Pays-Bas (Crédit : CC0 1.0)
Un canal à Amsterdam, Pays-Bas (Crédit : CC0 1.0)

Le ministère de l’Education néerlandaise a pris ses distances avec un manuel qui contenaient des déclarations jugées anti-israéliennes.

La déclaration du ministère sur le livre est survenue après des plaintes d’élèves juifs et de leurs parents. Le manuel scolaire décrivait la création d’Israël comme le résultat de l’assassinat généralisé des villageois palestiniens. Ce livre critiquait aussi en cause l’ancien Premier ministre israélien Menahem Begin. Il questionnait sa qualité d’artisan de paix, notant qu’il était plus « connu comme un terroriste et un extrémiste ».

Le ministère « n’approuve pas ces manuels scolaires, ils sont choisis par chaque école », a indiqué un porte-parole du ministère au JTA mercredi. Il a refusé de commenter les affirmations contenues dans le livre.

L’ambassade d’Israël aux Pays-Bas a, la semaine dernière, déclaré que les affirmations contenues dans « Geschiedeniswerkplaats » ou « Lieu de travail de l’Histoire », le manuel de Noordhoff Uitgevers était  « scandaleux ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...