Plusieurs jours de fortes pluies ont fait monter le lac de Tibériade de 20 cm
Rechercher

Plusieurs jours de fortes pluies ont fait monter le lac de Tibériade de 20 cm

Les températures devraient augmenter légèrement dans les prochains jours avec des éclaircies mais, selon les prévisions, les averses pourraient reprendre la semaine prochaine

Photo du Jourdain après les fortes pluies dans le nord d'Israël, le 27 décembre 2019. 
Photo par Yossi Zamir/Flash90
Photo du Jourdain après les fortes pluies dans le nord d'Israël, le 27 décembre 2019. Photo par Yossi Zamir/Flash90

Cette semaine, quelques jours de pluies torrentielles ont fait monter le niveau de l’eau dans le lac de Tibériade, le plus grand lac d’eau douce d’Israël, d’environ 20 centimètres, ont fait savoir les autorités locales samedi.

Les pluies se sont calmées samedi, et les températures devraient augmenter légèrement dans les prochains jours avec des éclaircies, même si les prévisions indiquent que les averses pourraient reprendre la semaine prochaine.

Jeudi, certaines zones du nord d’Israël ont enregistré un niveau record de précipitations, alors que de violentes averses ont fait déborder des rivières, tuant deux personnes.

Les zones les plus touchées étaient Harashim et Safed, en Haute Galilée, et Merom Golan dans le plateau du Golan, selon le Service météorologique d’Israël.

Le mont Hermon, qui a ouvert ses pistes enneigées aux skieurs pour la première fois cette saison samedi, a reçu plus de 200 millimètres de pluie, tandis que d’autres zones ont connu 150 millimètres de précipitations en moins de 24 heures.

Des gens profitent de la neige à la station de ski du Mont Hermon dans le nord d’Israël, le 28 décembre 2019. (Basel Awidat/Flash90)

Les 126 millimètres tombés en une seule journée sur Safed ont établi un nouveau record depuis que le début des relevés en 1939. Le précédent record s’élevait à 121 millimètres et remonte à en janvier 1969, selon des médias israéliens.

Les communautés de Neve Yaar et d’Hayogev ont également été touchées par des pluies record.

La pluie a transformé les ruisseaux habituellement paisibles de Galilée en puissants torrents, coûtant la vie à Majd Qassem Suad, un berger de 27 ans, qui a été emporté par une inondation éclair, et à Omri Abu-janb, âgé de 15 ans, qui a été entraîné par des eaux torrentielles à proximité de la ville de Jatt.

Israël avait enregistré des précipitations en dessous de la moyenne cette année avant la tempête de jeudi, qui a permis de compenser le déficit dans le nord et d’atténuer la situation dans d’autres zones.

Jérusalem et le sud d’Israël ont reçu des précipitations moins importantes, alors que les fortes pluies ont surtout affecté le nord du pays.

Dans plusieurs endroits du pays, il a fallu secourir des conducteurs piégés dans leurs véhicules après avoir tenté de traverser des rues inondées alors que le système d’écoulement ne parvenait pas à canaliser les flots.

Un mur s’est effondré à Nazareth, endommageant plusieurs véhicules, mais sans faire de blessés. Des vents puissants ont déraciné des arbres à Hadera et dans d’autres communautés. Des pistes de randonnée ont été fermées dans certains endroits du nord du pays en raison des inondations.

A Ashdod, un navire qui essayait d’arrimer dans le port a été emporté sur une plage à proximité. Les inspecteurs du ministère de la Protection de l’Environnement n’ont trouvé aucune trace de fuite d’hydrocarbures dans la mer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...