Prenez la Peres vers Tel Aviv ? L’autoroute Ayalon renommée en l’honneur du dirigeant disparu ?
Rechercher

Prenez la Peres vers Tel Aviv ? L’autoroute Ayalon renommée en l’honneur du dirigeant disparu ?

Le ministre des Transports a déclaré qu’il discutera une proposition visant à renommer l’importante autoroute, avec la famille du président disparu après la période de deuil

Ayalon/Tel Aviv (Crédit: Esther Rubyan/Flash 90)
Ayalon/Tel Aviv (Crédit: Esther Rubyan/Flash 90)

L’autoroute Ayalon de Tel Aviv, l’une des routes les plus empruntées du pays, pourrait bientôt être renommée en l’honneur de l’ancien président Shimon Peres, a déclaré le ministre des Transports Yisrael Katz.

Katz a déclaré qu’il réfléchissait déjà à la possibilité de nommer l’Ayalon, une route majeure qui passe à travers le centre culturel et financier du pays, en hommage à l’homme d’état décédé la semaine dernière. La proposition a été faite par la famille de Peres, selon le site d’information Walla.

Peres, qui a servi dans presque tous les postes à responsabilité du gouvernement israélien sur ses décennies de vie publique, s’est éteint mercredi à l’âge de 93 ans et a été mis en terre vendredi dans une cérémonie nationale à laquelle ont participé des dignitaires du monde entier.

« Une fois la shiva terminée, a déclaré Katz en référence à la semaine traditionnelle juive de deuil pour le défunt, je discuterai avec la famille pour réfléchir à toutes les options possibles, y compris celle-ci ».

Katz a remarqué que Peres avait servi en tant que ministre des Transports et a été un acteur dans la construction de l’Ayalon.

L’autoroute part de Rishon Letzion à son extrémité du sud vers Herzliya, effleurant la partie Est de Tel Aviv, et elle est empruntée par des milliers de personnes chaque jour.

L’autoroute est actuellement nommée d’après la rivière Ayalon, dont une grande partie a été recouverte par la route.

Après la mort de Peres, un mème populaire en ligne a suggéré que l’on pouvait nommer l’autoroute en son hommage puisqu’elle reliait les gares de train Haganah (la Défense), HaShalom (la paix) et de l’Université, représentant les trois contributions majeures de Peres à la société israélienne.

Le maire de Givatayim, une ville en banlieue de Tel Aviv qui jouxte l’autoroute Ayalon, a également proposé de renommer l’artère principale de sa ville en honneur de l’ancien président.

Puisque la rue Hashalom croise l’Ayalon, renommer les deux en l’honneur du président causerait des confusions importantes.

C’est une tradition en Israël de renommer des routes majeures en l’honneur d’anciens dirigeants politiques après leur mort.

La route 6, une autoroute majeure à travers Israël, qui part de la Galilée au nord vers Beer Sheva au sud, est officiellement appelée l’autoroute Yitzhak Rabin, en hommage à l’ancien Premier ministre qui a travaillé avec Peres sur les accords d’Oslo. Et l’autoroute 50 dans Jérusalem est nommée en l’honneur d’un autre Premier ministre disparu, Menachem Begin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...