Réservoir d’ammoniac : Le maire de Haïfa attaque Netanyahu sur son désir de reporter la fermeture
Rechercher

Réservoir d’ammoniac : Le maire de Haïfa attaque Netanyahu sur son désir de reporter la fermeture

Des élus de l'opposition ont aussi réprimandé le Premier ministre pour sa tentative d'ajourner la fermeture définitive de la structure, l'accusant de privilégier des intérêts d'affaires à ceux des habitants

Yona Yahav, le maire de Haïfa, et le professeur Ehud Keinan, pendant une conférence de presse à la mairie de la ville après la publication d'un rapport sur les dangers posés par un réservoir d'ammoniac, le 31 janvier 2017. (Crédit : Flash90)
Yona Yahav, le maire de Haïfa, et le professeur Ehud Keinan, pendant une conférence de presse à la mairie de la ville après la publication d'un rapport sur les dangers posés par un réservoir d'ammoniac, le 31 janvier 2017. (Crédit : Flash90)

Le maire de Haïfa et un certain nombre de politiciens israéliens ont pris le Premier ministre Benjamin Netanyahu à parti mardi après qu’il a essayé de reporter la fermeture ordonnée par le tribunal du réservoir d’ammoniac controversé dans la ville de Haïfa, dans le nord du pays.

Lundi, le Premier ministre a rencontré le ministre de l’Economie Eli Cohen et celui de la Protection environnementale Zeev Elkin, ainsi que des représentants d’autres ministères gouvernementaux et leur a demandé d’explorer la possibilité de conserver en fonctionnement le très grand réservoir d’ammoniac pendant encore deux ans jusqu’à ce qu’une alternative soit trouvée, a rapporté la Deuxième chaîne.

Son bureau a toutefois précisé qu’il n’avait discuté d’un report que de quelques semaines, et non d’années.

En réponse au reportage de la Deuxième chaîne, le maire de Haïfa Yona Yahav a accusé Netanyahu de mettre en péril la vie des habitants de la région de Haïfa « pour répondre aux besoins d’un magnat important ».

« A ma grande tristesse, le Premier ministre a abandonné un million et demi d’individus, leur sécurité, pour les besoins d’un magnat important de Miami Beach au détriment de la santé et de la sécurité des habitants ici », aurait-il déclaré, se référant à Jules Trump, dont l’entreprise Haifa Chemicals est propriétaire du réservoir de stockage d’ammoniaque à Haïfa, selon des propos rapportés par la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...