Rivlin : Les frappes en Syrie « prouvent » qu’Israël peut s’attaquer à l’Iran
Rechercher

Rivlin : Les frappes en Syrie « prouvent » qu’Israël peut s’attaquer à l’Iran

"Israël ne restera pas à ne rien faire si quelqu'un tente de perturber notre Etat et le quotidien de nos citoyens", a déclaré le président israélien

Le président Reuven Rivlin lors d'une cérémonie marquant un an depuis le décès de l'ancien président Shimon Peres au cimetière Mount Herzl à Jérusalem, le 14 septembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le président Reuven Rivlin lors d'une cérémonie marquant un an depuis le décès de l'ancien président Shimon Peres au cimetière Mount Herzl à Jérusalem, le 14 septembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le président Reuven Rivlin a estimé dimanche que les frappes israéliennes sur des structures militaires iraniennes en Syrie pendant le week-end « a prouvé que nous sommes capables de nous attaquer à l’Iran ».

« Nous avons le Hezbollah au nord et le Hamas au sud, et aujourd’hui nous avons l’Iran, et tout le monde va comprendre qu’Israël ne restera pas à ne rien faire si quelqu’un tente de perturber notre Etat et le quotidien de nos citoyens », a-t-il expliqué lors d’une visite auprès des pilotes qui ont été blessés hier lorsqu’un F-16 israélien s’est écrasé à son retour de Syrie.

« Nous ne parlons pas seulement d’une menace nucléaire mais également d’un état qui parraine le terrorisme ».

Rivlin a indiqué que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait eu raison de mettre en garde la communauté internationale de manière répétée concernant la menace iranienne au cours des années passées, notamment en critiquant fréquemment l’accord sur le nucléaire de 2015 signé avec les puissances mondiales pour réduire le programme nucléaire iranien en échange d’un allègement de sanctions.

« Tout le monde, dans toutes les puissances mondiales et dans tous les pays, sait que nous ne pourrons pas accepter la présence iranienne à nos frontières ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...