Rivlin salue la vague « d’amour et de chaleur » après le décès de sa femme
Rechercher

Rivlin salue la vague « d’amour et de chaleur » après le décès de sa femme

Le président a dit que les "prières, les espoirs et les vœux" des Israéliens ont donné de la force à sa famille pendant les jours douloureux qui ont suivi la mort de Nechama

Le président Reuven Rivlin, à gauche, salue les personnes venues rendre hommage à son épouse pendant la période de la Shiva traditionnelle (Crédit :  Mark Neyman/GPO)
Le président Reuven Rivlin, à gauche, salue les personnes venues rendre hommage à son épouse pendant la période de la Shiva traditionnelle (Crédit : Mark Neyman/GPO)

Le président Reuven Rivlin a remercié vendredi les Israéliens pour les nombreuses démonstrations d’amour et de soutien que lui et sa famille ont reçues depuis le décès de son épouse, Nechama, au début de la semaine dernière.

« Merci pour la vague d’amour et de consolations qui nous ont donnés de la force pendant ces journées difficiles », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

« Je sais combien vous avez aimé Nechama et je sais que votre amour est réel et sincère. Vos prières, vos espérances et vos vœux nous ont accompagnés pendant toute la récente période qui a été particulièrement difficile et nous avons véritablement ressenti votre étreinte pleine d’amour », a-t-il ajouté.

« Merci pour votre chaleur, merci pour votre amour, merci pour l’espace que vous avez offerts à Nechama et que vous nous avez offert dans vos cœurs », a-t-il continué.

Nechama Rivlin a été inhumée lors d’une cérémonie de funérailles d’Etat mercredi soir au cimetière national du mont Herzl, à Jérusalem.

Dans son éloge funèbre, le président a confié certaines parties de la vie de son épouse, rappelant son amour de la nature et de l’agriculture.

Nechama Rivlin, le 16 juin 2016. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)

Il a remercié ses enfants et ses petits-enfants qui, a-t-il dit, n’ont pas quitté le chevet de son épouse « un seul moment » au cours des derniers mois. Un témoignage, a-t-il ajouté, de la mère et de la grand-mère excellente et adorée qu’elle était.

« C’est dur pour moi d’accepter que ce sont des paroles d’adieu… Merci d’être à mes côtés… Merci de m’avoir permis d’avoir été le partenaire de l’épouse du président d’Israël », a-t-il ajouté.

Nechama Rivlin s’est éteinte mardi à la veille de son 74ème anniversaire à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, où elle avait été prise en charge après une détérioration de son état suite à une greffe du poumon.

Elle avait été chercheuse à l’université hébraïque de Jérusalem jusqu’à sa retraite en 2007 – au moment où sa maladie pulmonaire avait été découverte.

La mémoire de Nechama Rivlin, une femme à la voix douce et posée, a été saluée, mardi, par les politiciens israéliens issus de l’ensemble du spectre politique, des artistes et des citoyens sur les réseaux sociaux. Les diplomates étrangers stationnés en Israël lui ont également rendu des hommages attristés.

Jacob Magid a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...