Ruth Bader Ginsburg défie le virus et fréquente le gymnase de la Cour suprême
Rechercher

Ruth Bader Ginsburg défie le virus et fréquente le gymnase de la Cour suprême

Le coach de la juge de 87 ans précise qu'il prend toutes les précautions, en nettoyant les équipements et en maintenant des distances physiques

La juge associée de la Cour suprême des Etats-Unis Ruth Bader Ginsburg intervient à la Congrégation Adas Israël à Washington, DC, le 1 février 2018. (Ron Sachs/ CNP, via JTA)
La juge associée de la Cour suprême des Etats-Unis Ruth Bader Ginsburg intervient à la Congrégation Adas Israël à Washington, DC, le 1 février 2018. (Ron Sachs/ CNP, via JTA)

WASHINGTON (JTA) — Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême américaine, fait de l’exercice dans le gymnase privé de la Haute Cour, avec des précautions, pendant la pandémie, a déclaré son entraîneur.

« Tout le monde a été arrêté », a déclaré cette semaine Bryant Johnson à Law 360, un site d’information juridique. « La seule raison pour laquelle je n’ai pas arrêté la juge, c’est parce que, hey, elle ne s’est pas arrêtée. »

Johnson a déclaré qu’il prenait des précautions, notamment en nettoyant le matériel avant l’entraînement de Ginsburg, âgée de 87 ans, et en respectant les règles de distanciation sociale.

« Tout ce que j’ai à faire, c’est de l’installer et elle sait automatiquement ce que je veux faire », a déclaré le formateur. « Je n’ai pas besoin de l’attraper, de la tenir, de m’approcher d’elle. »

Ginsburg maintient sa cadence d’exercice deux fois par semaine à la salle de sport, dit-il.

La Cour suprême a été fermée au public pendant la pandémie et les juges tiennent des entretiens par téléphone.

Ginsburg a survécu à de multiples épisodes de cancer. Elle dirige la minorité libérale de quatre juges de la Cour. Les démocrates et les libéraux estiment qu’il est vital qu’elle survive à la présidence de Trump.

Johnson travaille également avec les deux autres juges juifs de la Cour suprême, Elena Kagan et Stephen Breyer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...