Saleh, poursuivi pour incitation à la violence, obligé de rester en Israël
Rechercher

Saleh, poursuivi pour incitation à la violence, obligé de rester en Israël

Shalom a signé une ordonnance interdisant au chef du Mouvement islamique de sortir du territoire pendant un mois

Raed Saleh, chef de la branche nord du Mouvement islamique en Israël, en mars 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Raed Saleh, chef de la branche nord du Mouvement islamique en Israël, en mars 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le chef de la branche nord du Mouvement islamique en Israël n’a pas pu prendre un avion pour la Turquie mercredi en raison d’une ordonnance du tribunal lui interdisant de quitter le pays pendant un mois.

Sheikh Raed Saleh est arrivé au contrôle des passeports à l’aéroport international Ben Gurion avant de prendre son vol lorsque les agents de sécurité du Shin Bet lui ont présenté l’interdiction émise par le ministre de l’Intérieur, Silvan Shalom.

L’interdiction de voyage a été émise en raison des poursuites judiciaires contre Saleh pour incitation au meurtre des Juifs.

Saleh aurait tenté de fuir le pays après qu’un tribunal l’a reconnu coupable, en mars de cette année, et l’a condamné à une peine de 11 mois.

De hauts responsables israéliens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ont récemment accusé Salah d’avoir incité la population arabe à commettre des actes de violence contre les Juifs israéliens.

Les ministres ont annoncé qu’ils exploraient des options pour faire interdire le groupe à la suite d’une vague de violence meurtrière qui s’abat sur Israël depuis le début du mois d’octobre.

La semaine dernière, Saleh a déclaré que son organisation a l’intention de répondre à ce qu’il a appelé « l’escalade israélienne continue » [de la violence] sur le mont du Temple à Jérusalem.

« Nous avons un ensemble de plans prêts à être mis en oeuvre immédiatement », a déclaré Saleh.

« Les rues de Jérusalem peuvent être purifiées par le sang de l’innocent, qui a été versé dans le but de séparer de leurs âmes des soldats de l’occupation d’Israël, également dans la mosquée Al-Aqsa bénie », a-t-il dit au cours de ce sermon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...