Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Sandrine Rousseau regrette après avoir défini Gabriel Attal comme « Juif et gay »

La députée écologiste a regretté d’avoir essentialisé le Premier ministre comme "Juif et gay" - alors même qu’il n’est pas Juif

Sandrine Rousseau. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Sandrine Rousseau. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Invitée dans la matinale de TF1 jeudi 18 janvier, la députée écologiste Sandrine Rousseau a été interrogée sur un récent tweet polémique au sujet du Premier ministre Gabriel Attal.

« Gabriel Attal est juif et gay. Très bien. Aucune attaque, de près ou de loin, de manière directe ou indirecte, là-dessus. Jamais », avait-elle écrit après la nomination du nouveau Premier ministre, avant de supprimer son post.

« Vous avez été critiquée il y a quelques jours pour un tweet […] Il se trouve que c’est faux parce qu’il n’est pas juif ! Qu’est-ce qui vous a pris ?! Pourquoi ce tweet ?! », lui a demandé Adrien Gindre, présentateur de la matinale de TF1.

« Je l’ai supprimé et corrigé après en disant qu’il avait été victime d’attaques antisémites et c’est ça que je dénonçais sur les réseaux en disant que jamais nous devrons attaquer le Premier ministre ni sur une judéité supposée ni sur le fait qu’il soit gay », a expliqué la députée d’Europe Ecologie-Les Verts.

Elle a répété qu’il n’y avait pas d’attaques personnelles sur ses convictions, sa sexualité ou sa religion. « Vous êtes allée sur le plan personnel pour dire : ‘Il ne faut pas y aller… », s’est agacé Adrien Gindre. Sandrine Rousseau a alors rétorqué : « Mais parce qu’il y avait une attaque en règle des réseaux d’extrême droite là-dessus ! C’était maladroit, je le reconnais, mais je continuerai à le défendre là-dessus. »

Élue en 2022, Sandrine Rousseau, économiste, fréquemment présentée comme « woke », terme qu’elle revendique, fait l’objet de nombreuses critiques. Elle est ainsi connue pour ses prises de positions polémiques et radicales.

Mais en octobre, contrairement à ses alliés et amis de La France insoumise, la députée avait condamné les attaques contre Israël.

« Israël fait l’objet d’une attaque intolérable. Des civils sont pris pour cible, c’est inacceptable », avait-elle dénoncé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.