Selon l’ado meurtrier, Dafna Meir s’est battue
Rechercher

Selon l’ado meurtrier, Dafna Meir s’est battue

"Si j’avais vu un autre juif, je l’aurais poignardé et je l’aurais assassiné", a déclaré l'assassin de Dafna Meir aux enquêteurs

Dafna Meir et son mari Natan Meir, photo non datée. (Crédit : capture d'écran Facebook)
Dafna Meir et son mari Natan Meir, photo non datée. (Crédit : capture d'écran Facebook)

Des transcriptions du témoignage de l’adolescent palestinien qui a poignardé et tué Dafna Meir dans sa maison en Cisjordanie en janvier ont commencé à être publiées.

Pendant son interrogatoire, Morad Bader Abdullah Adais, âgé de 16 ans, qui a été condamné pour meurtre et dont la maison a été détruite, a décrit comment la mère de six enfants s’est battue pendant qu’il la poignardait à de nombreuses reprises.

« Je l’ai poignardé dans le buste trois, quatre fois. La femme a essayé de se débattre et de me prendre le couteau, a-t-il déclaré selon le site d’information Walla. Les deux enfants qui étaient là ont crié, mais la femme a continué de se battre. Je l’ai poussée et je l’ai maîtrisée. Elle était allongée sur son dos dans la maison. J’ai essayé de retirer le couteau de son corps afin de continuer à la poignarder, mais le couteau était bloqué dans son corps, et j’ai fui Otniel comme j’étais venu ».

« Qu’aurais-tu fait si tu avais pu sortir le couteau ? », lui a demandé un enquêteur. « J’aurais continué à la poignarder, et si j’avais vu un autre juif, je l’aurais poignardé et je l’aurais assassiné », réplique-t-il. Adais a déclaré qu’il n’a pas poignardé les enfants Meir parce que « c’est interdit par la religion ».

Morad Bader Abdullah Adais, arrêté le 17 janvier 2016 pour le meurtre de Dafna Meir (Crédit : Autorisation)
Morad Bader Abdullah Adais, arrêté le 17 janvier 2016 pour le meurtre de Dafna Meir (Crédit : Autorisation)

Une fois arrivé chez lui, « je n’ai pas dit à ma famille ou à quiconque que j’avais mené l’attaque et je suis allé dormir. Je n’ai pas quitté la maison jusqu’à ce qu’ils m’arrêtent », a-t-il déclaré.

L’adolescent palestinien avait déclaré aux enquêteurs avoir été poussé à mener l’attaque après avoir vu un programme à la télévision palestinienne dans lequel une Palestinienne est arrêtée après avoir refusé d’obéir à l’ordre donné par des soldats israéliens et de se déshabiller.

« Je ne pouvais pas supporter ça, plus d’humiliation et de honte pour les Palestiniens, a-t-il déclaré. J’ai décidé de venger ces filles humiliées par des soldats et de tuer des juifs avec un couteau. J’ai pris un couteau avec une lame de 20 centimètres utilisé pour couper la viande dans la cuisine, et j’ai décidé de mener une attaque dans l’implantation d’Otniel parce que c’était la plus proche. »

« Que ferais-tu si tu étais libre maintenant ? », lui a ensuite demandé un enquêteur. « J’irais à la mosquée Al-Aqsa, même si j’étais tué, en chemin je tuerais autant de juifs sionistes que je pourrais », a déclaré Adais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...