Shaked : Mieux vaut être fort et critiqué que faible et opprimé
Rechercher

Shaked : Mieux vaut être fort et critiqué que faible et opprimé

La ministre de la Justice a défendu la police militaire israélienne pendant une cérémonie de Yom HaZikaron à Petah Tikva

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, au ministère de la Justice, à Jérusalem, le 17 mai 2015 (Crédit : Flash90/Dudi Vaknin/Pool)
La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, au ministère de la Justice, à Jérusalem, le 17 mai 2015 (Crédit : Flash90/Dudi Vaknin/Pool)

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, a défendu la police militaire israélienne pendant le Jour du Souvenir, déclarant qu’il valait mieux être fort et critiqué que faible et opprimé.

« Le Jour du Souvenir marque l’hypothèse de responsabilité pour nous », a déclaré Shaked pendant une cérémonie au cimetière militaire de Petah Tikva.

« Nous ne placerons jamais notre sécurité entre d’autres mains, a-t-elle déclaré. Il vaut mieux être fort, même si l’on est critiqué, que d’être faible, pitoyable et opprimé. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...