Situation à Gaza : Ashkenazi remercie la Croix rouge pour son « engagement »
Rechercher

Situation à Gaza : Ashkenazi remercie la Croix rouge pour son « engagement »

Le ministre des Affaires étrangères s'est aussi entretenu avec son homologue égyptien, le remerciant pour les négociations de cessez-le-feu à Gaza

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, le 10 juin 2020. (Ministère des Affaires étrangères/Autorisation)
Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, le 10 juin 2020. (Ministère des Affaires étrangères/Autorisation)

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s’est entretenu vendredi avec le président de la Croix rouge internationale, Peter Maurer, après le cessez-le-feu conclu en début de matinée entre Israël et le Hamas, à Gaza.

« Je l’ai remercié pour sa coopération et pour son engagement à l’égard de la situation humanitaire dans la bande de Gaza », a écrit Ashkenazi sur Twitter.

« Je l’ai informé des efforts livrés par Israël pendant tous ces jours de combats visant à faciliter l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza, et de la manière dont ces tentatives ont été déjouées en raison des attaques lancées par le Hamas sur les postes-frontières et sur les convois transportant les aides », a-t-il continué.

« Maurer m’a fait part de son appréciation des efforts de l’armée israélienne, qui a été soucieuse d’éviter des victimes civiles et de respecter le droit international. Nous avons convenu de renforcer la coopération entre la Croix rouge internationale et les agences concernées en Israël dans le but de promouvoir des projets civils entrepris en collaboration dans la bande de Gaza », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Ashkenazi a aussi téléphoné, ce week-end, à son homologue égyptien Sameh Shoukry suite à la conclusion du cessez-le-feu qui a mis un terme aux onze jours de conflit avec le groupe terroriste du Hamas, qui contrôle l’enclave côtière.

« Je l’ai remercié pour l’engagement de l’Égypte et pour les efforts visant à ramener le calme et à assurer la stabilité dans la région », a noté le ministre des Affaires étrangères sur Twitter.

Il a précisé que tout « arrangement futur » devait comprendre une « garantie » pour les intérêts sécuritaires israéliens – ce qui comprend, a-t-il ajouté, le retour du « calme et de la stabilité » dans le sud du pays, empêcher le Hamas de se renforcer et exiger du groupe terroriste qu’il libère les citoyens israéliens et restitue les dépouilles des soldats qu’il garderait en otages.

« Nous avons convenu de nous rencontrer bientôt et d’évoquer tous ces sujets », a continué Ashkenazi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...