Rechercher

Strauss confirme les traces de salmonelles ; des produits retirés de la vente

Fabricant et autorités éludent la question du délai de rappel des produits ; l'entreprise fait face à la tempête médiatique et le PDG propose de dédommager les consommateurs

Produits chocolatés Elite fabriqués par Strauss, qui ont fait l'objet d’un rappel après la découverte de salmonelles sur la chaîne de production d’une usine en Galilée, le 25 avril 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Produits chocolatés Elite fabriqués par Strauss, qui ont fait l'objet d’un rappel après la découverte de salmonelles sur la chaîne de production d’une usine en Galilée, le 25 avril 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

L’un des plus gros fabricants de produits alimentaires d’Israël a déclaré que les consommateurs seraient indemnisés du double de leurs dépenses en produits soupçonnés de contenir des salmonelles.

L’entreprise et les autorités font en sorte de répondre aux nombreuses questions soulevées par le rappel de produits de la marque Strauss tandis que les magasins retirent chocolats, crèmes glacées, biscuits et autres produits des rayons.

Strauss Group a annoncé lundi que de nombreux produits chocolatés fabriqués par sa filiale Elite faisaient l’objet d’un rappel en raison de doutes sur une possible présence de salmonelles.

Le ministère de la Santé a déclaré mardi soir avoir reçu l’information par Strauss que certains de ses produits prêts à consommer avaient été testés positifs aux salmonelles. Trois personnes, au moins, ont été hospitalisées pour de possibles cas de salmonelloses suite à la consommation de produits Strauss.

Dans tout le pays, les magasins ont retiré de leurs rayons les dizaines de produits figurant sur la liste du ministère de la Santé, parmi lesquels les snacks et collations les plus vendus. Il pourrait s’agir du plus important rappel de produits de toute l’histoire d’Israël.

La Douzième chaîne a indiqué que, par mesure de précaution, certains clients s’abstenaient d’acheter tout produit Strauss, même ceux n’incorporant pas de chocolat.

« Je n’ai même pas pris de biscuits ordinaires parce que j’ai peur », a déclaré un acheteur à la chaîne.

« Au cours de la dernière journée, nous avons beaucoup parlé avec les consommateurs et tenté de répondre à toutes les questions », a déclaré mardi le PDG du groupe Strauss en Israël, Eyal Dror.

« Au-delà de ce que nous faisons pour gérer au mieux cet événement, chaque client qui nous contacte sera dédommagé du double de la valeur des produits achetés », a déclaré Dror dans une déclaration vidéo diffusée à la télévision israélienne.

Il a précisé que la société était consciente des délais d’attente sur la hotline * 6860 de l’entreprise, mais s’est engagé à ce que chaque client soit pris en charge.

Dror n’a pas répondu aux questions concernant la décision de l’entreprise d’attendre une semaine après la découverte des salmonelles pour annoncer le rappel.

Le PDG de Strauss Group en Israël, Eyal Dror, fait une déclaration, le 26 avril 2022. (Crédit : Capture d’écran La Douzième chaîne)

Dans le sillage du rappel, deux enfants et un adulte auraient consulté un médecin pour une suspicion de salmonellose. Un homme pris en charge dans un établissement de soins d’urgence à Bnei Brak avec des symptômes faisant penser à une intoxication a déclaré avoir récemment consommé certains des produits en cause.

Les autorités n’ont pas encore précisé ce qui aurait pu causer la présence des salmonelles. Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a déclaré mardi que l’incident ferait l’objet d’une enquête approfondie et que l’usine ne serait pas autorisée à reprendre ses activités avant d’être complètement désinfectée.

Le ministère de la Santé a indiqué que Strauss avait détecté la trace de salmonelles dans ses installations il y a une semaine, mais avait attendu les résultats complets des analyses pour ordonner le rappel, en conformité avec les directives du ministère.

Les responsables du ministère ont eux-mêmes justifié le délai de rappel, relevant que les salmonelles avaient été détectées au sein de l’usine, et non dans les produits eux-mêmes.

« Nous n’avons rien à reprocher à Strauss pour ce qui est de l’information donnée », a déclaré le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, à la Douzième chaîne.

Sharon Alroy Preis, chef des services de santé publique au ministère de la Santé, a confirmé qu’il était injuste de s’indigner du prétendu caractère tardif du rappel, ordonné quelques jours seulement après la première détection.

« On ne peut pas ordonner le rappel de produits à chaque fois qu’un test est positif sur une surface de travail. Cela n’aurait aucun sens », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse mardi. « Nous avons affaire à un processus qui prend plusieurs jours. »

Le ministère a mis en garde les personnes âgées et immunodéprimées en cas de signes de salmonellose et invité toute personne présentant des symptômes à consulter un médecin. Il a noté que dans la grande majorité des cas, ceux qui souffraient de symptômes se rétablissaient complètement en deux ou trois jours.

Vue des bureaux du Strauss Group à Karmiel, dans le nord d’Israël, le 10 novembre 2021. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Parmi les produits rappelés figurent des collations parmi les préférées des Israéliens, toutes produites par Elite: les barres Pesek Zman (portant la mention « à consommer de préférence avant » pour les dates allant du 1er décembre 2022 au 1er avril 2023), les barres Reva L’Sheva (revêtues de la mention « à consommer de préférence avant » pour les dates allant du 1er mai 2022 au 15 décembre 2023), les barres Kif Kef, Taami, Egozi et Energy (revêtues de la mention « à consommer de préférence avant » pour les dates allant du 1er juillet 2022 au 1er janvier 2023), les barres au chocolat Parra (revêtues de la mention « à consommer avant le » pour les dates allant du 1er octobre 2022 au 24 avril 2023).

Par mesure de précaution, le rappel a, par la suite, été étendu au gâteau au chocolat au lait garni de pépites de chocolat ainsi qu’à une large gamme de crèmes glacées, en raison de l’incorporation de certains produits chocolatés Elite.

Les clients dont les articles sont soupçonnés de contenir la bactérie peuvent contacter Strauss via son site internet ou le service clientèle au *6860.

Amy Spiro et Tobias Siegal ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...