Tel Aviv accueille la plus grande Gay Pride du Moyen Orient avec faste
Rechercher

Tel Aviv accueille la plus grande Gay Pride du Moyen Orient avec faste

Les artères majeures ont été fermées pour accueillir les 250 000 personnes qui devraient participer à l'événement annuel, conclusion d'un mois d'activités LGBT

  • Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • L'acteur américain Neil Patrick Harris lors du défilé annuel de la Gay Pride à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    L'acteur américain Neil Patrick Harris lors du défilé annuel de la Gay Pride à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Des centaines de milliers de personnes devraient arpenter vendredi les rues de Tel Aviv, alors que la ville gay-friendly se prépare à accueillir l’un des plus importants défilés de la Gay Pride dans le monde.

Les drapeaux arc-en-ciel ont envahi les rues et, selon les organisateurs, cet événement annuel devrait attirer environ 250 000 personnes.

Le défilé et les festivités qui l’accompagneront devraient commencer à 10 heures du matin et se terminer à 19 heures 30. Les rues du centre de la ville seront fermées par les autorités à partir de 8 heures 30.

A midi, des dizaines de milliers de personnes étaient en train de défiler.

Les participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

La marche, cette année, a été organisée sous le slogan « la lutte pour l’égalité », les activistes dénonçant les discriminations continues de la part de l’Etat.

Ohad Hizki, directeur du groupe LGBT Aguda – Israël, a déclaré que les participants au défilé espéraient « amener des changements au sein de la société israélienne et envoyer le message que nous devons mettre un terme aux discriminations contre la communauté gay et créer une société égalitaire et tolérante ».

« La marche, en elle-même, est joyeuse… Nous ne laisserons personne mettre la communauté dans un placard », a-t-il ajouté.

Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Hizki a ajouté que cette année, « plus de 40 parades et autres événements sont organisés – ce qui est un nombre sans précédent. La communauté homosexuelle fait intégralement partie d’Israël et nous ne laisserons personne l’ignorer ».

Les couples homosexuels ne peuvent pas se marier au sein de l’Etat juif, même si le gouvernement reconnaît les unions conclues à l’étranger. Ils ne disposent pas des mêmes droits à la gestation pour autrui que les couples hétérosexuels. Et les transgenres continuent à subir des discriminations et ils ont souvent souffert d’abus en public.

Parmi les politiciens présents lors du défilé, les Travaillistes Shelly Yachimovich, Stav Shaffir et Amir Peretz, la cheffe du parti du Meretz Tamar Zandberg et Miki Haimovich, Idan Roll et Eitan Ginzburg de Kakhol lavan.

Le nouveau ministre de la Justice Amir Ohana, premier ministre ouvertement gay dans le pays, se trouvait lui aussi à la marche.

Pour la toute première fois, la marche partira du boulevard Ben Zion et non du boulevard Gain Meir, foyer du centre communautaire LGBT de la ville, en raison du grand nombre de participants attendus.

Le parcours du défilé descendra le boulevard Ben Zion pour déboucher rue Bograshov, avant de longer le front de mer. Plus d’une douzaine de chars sponsorisés longeront la promenade, accompagnés de DJ, de costumes travaillés et de beaucoup d’alcool, pour se rendre sur la scène de la soirée finale au parc Charles Clore, à proximité de la plage.

Des participants à la Gay Pride annuelle à Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le défilé de Tel Aviv est le plus important de tout le Moyen-Orient et l’une des 10 parades les plus courues dans le monde.

Il vient conclure en fanfare 45 manifestations liées à la communauté LGBT qui ont eu lieu à travers Tel Aviv, avec notamment la première conférence nationale sur les questions LGBT ainsi que des expositions d’art, des rencontres et des soirées organisées dans les discothèques et dans les bars.

Plusieurs centaines de policiers et de bénévoles seront présents – une fraction des forces de sécurité massives qui avaient été appelées à protéger le défilé de Jérusalem, plus tendu, la semaine dernière.

Le ministère du Tourisme estime que 25 000 à 30 000 personnes viennent de l’étranger pour participer à la Gay Pride israélienne, injectant environ 162 millions de shekels dans l’économie locale. Le ministère a dépensé 320 millions de shekels pour faire de la publicité sur le tourisme en Israël auprès du public LGBT, y compris pour la Semaine des fiertés.

Une drag queen lors de la Gay pride à Tel Aviv, le 8 juin 2018 (Crédit :Miriam Alster/Flash90)

Dans le passé, les activistes de la communauté gay, lesbienne, bisexuelle et transgenre ont critiqué l’important budget alloué au marketing touristique en comparaison avec celui, dérisoire, qui est accordé aux activités communautaires.

Parmi les personnes présentes à Tel Aviv, cette année, l’acteur américain Neil Patrick Harris, qui est l’ambassadeur international de la Gay Pride, cette année.

L’acteur américain Neil Patrick Harris à la Gay Pride annuelle de Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

« J’ai accepté d’être ambassadeur international cette année à la condition que mes enfants commencent également eux aussi à m’appeler ainsi, mais ça n’a pas fonctionné », a dit Harris lors d’une conférence de presse, en amont du défilé.

« Çà va être une journée sympa », a ajouté Harris, connu pour ses rôles dans les séries de télévision « How I met your Mother » et « Doogie Howser M.D. »

« C’est moi que vous apercevrez en train de danser, sans tee-shirt, sur un des chars », s’est-il amusé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...