Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Tibériade : Pas de restrictions pendant Pessah, mais la police invite à la vigilance

Le chef de la police de Tibériade a indiqué que le Front intérieur pour la région n'a pas donné de nouvelles instructions, malgré la menace d'une attaque iranienne

Le chef de la police de Tibériade, Yigal Ben Lulu, fait une déclaration avant la fête de Pessah, le 12 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran : Police israélienne, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le chef de la police de Tibériade, Yigal Ben Lulu, fait une déclaration avant la fête de Pessah, le 12 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran : Police israélienne, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Bien qu’il n’y ait aucun changement dans les instructions du Front intérieur pour la région du lac de Tibériade, il est conseillé aux visiteurs de rester vigilants à tout moment pendant la fête de Pessah, a déclaré vendredi le commandant du poste de police de Tibériade, le surintendant principal Yigal Ben Lulu, face à la menace d’une attaque iranienne.

« Il n’y a actuellement aucune restriction de mouvement de la part du commandement du Front intérieur dans la région de Tibériade et sur les rives du lac de Tibériade, mais il ne fait aucun doute qu’une infiltration aérienne ou un missile dans la région représenterait un grand défi pour nous », a déclaré Ben Lulu dans un communiqué de presse de la police.

En cas d’attaque, a-t-il ajouté, les gens ont pour consigne de « s’allonger sur le sol et de mettre les mains sur la tête ».

L’Iran a menacé d’attaquer Israël à la suite de la frappe aérienne du 1er avril sur un bâtiment du consulat iranien dans la capitale syrienne, Damas, qui a tué plusieurs commandants du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), dont deux généraux.

Il est recommandé aux parents de rappeler à leurs enfants les mesures de sécurité telles que « l’utilisation de bouées, le fait de ne pas s’éloigner du rivage et de ne pas boire trop d’alcool », a ajouté le policier.

Ce dernier a également noté que des dizaines de milliers de visiteurs étaient attendus dans la région pour la prochaine fête de Pessah, alors que la guerre contre le Hamas à Gaza, qui en est à son septième mois, se poursuit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.