Tlaib supprime son tweet appelant à une Palestine de la Méditerranée au Jourdain
Rechercher

Tlaib supprime son tweet appelant à une Palestine de la Méditerranée au Jourdain

"Du fleuve [Jourdain] à la mer [Méditerranée], la Palestine vivra", a retweeté la représentante démocrate du Michigan, causant la polémique

La représentante américaine Rashida Tlaib (Démocrate du Michigan) lors d'une interview au Capitole des Etats-Unis à Washington, le 15 juillet 2019. (Brendan Smialowski / AFP)
La représentante américaine Rashida Tlaib (Démocrate du Michigan) lors d'une interview au Capitole des Etats-Unis à Washington, le 15 juillet 2019. (Brendan Smialowski / AFP)

Rashida Tlaib, représentante démocrate du Michigan, a supprimé de son fil Twitter un retweet qui disait : « Du fleuve [Jourdain] à la mer [Méditerranée], la Palestine vivra » – une phrase largement associée aux appels à éliminer Israël.

Le 29 novembre, « Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien », Tlaib a retweeté le message, avec cette phrase accompagnée d’une image d’une affiche annonçant la journée.

Tlaib, Américaine d’origine palestinienne qui estime qu’Israël ne devrait pas exister en tant qu’Etat juif, a été vivement critiquée pour son retweet par des groupes pro-israéliens.

« Rashida Tlaib n’est pas seulement opposée au contrôle israélien de la Cisjordanie. Ce slogan signifie qu’elle considère tout l’État d’Israël comme illégitime et veut qu’il soit éliminé », a écrit le groupe Democratic Majority for Israel dans un tweet. « C’est une position immorale et répréhensible. »

Cette phrase a été créée par les nationalistes palestiniens dans les années 1960, quand l’ensemble du mouvement palestinien a commencé à réclamer la fin d’Israël. Si la plupart des mouvements palestiniens ont abandonné cette phrase après qu’Israël et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) se sont mutuellement reconnues après les accords d’Oslo de 1993, elle a par la suite été adoptée par les islamistes, y compris ceux du groupe terroriste du Hamas.

Plus récemment, des personnalités qui appellent à la fin d’Israël par des moyens pacifiques ont également adopté cette phrase.

Tlaib a retiré le retweet de son fil et l’a remplacé par son propre tweet de l’affiche, créditant l’artiste et rapportant qu’elle avait marqué cette journée en pensant à sa famille qui se trouve en Cisjordanie.

Le 29 novembre 1947, les Nations unies ont voté la partition de la Palestine sous mandat britannique en deux États juifs et arabes. Le mouvement sioniste a accepté la partition, et la date est marquée en Israël dans les programmes scolaires et dans des noms de rues. Les Palestiniens, qui ont rejeté la partition, voient cette date comme malheureuse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...