Rechercher

Trois hommes entrés depuis Gaza avec des couteaux et du combustible arrêtés

L'armée israélienne a fait savoir que les suspects avaient été emmenés pour être interrogés après cet incident survenu sur la frontière sud de l'État juif

Un soldat israélien monte la garde lors d'une cérémonie d'ouverture de la barrière souterraine nouvellement achevée le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 7 décembre 2021. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)
Un soldat israélien monte la garde lors d'une cérémonie d'ouverture de la barrière souterraine nouvellement achevée le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 7 décembre 2021. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

Trois Palestiniens ont été placés en détention par les soldats israéliens après avoir tenté de s’introduire sur le territoire du sud d’Israël dans la matinée de jeudi, a rapporté l’armée.

Les suspects étaient en possession de couteaux, d’essence et de briquets lorsqu’ils ont été appréhendés sur la partie sud de la frontière, ont précisé les militaires.

Ils n’ont pas fait savoir si les trois hommes étaient parvenus à franchir la clôture au moment de leur capture.

Ils ont été placés en détention et vont être interrogés.

Le mois dernier, trois Palestiniens avaient mis le feu à un camion vide utilisé pour des travaux de maintenance sur la frontière. Par le passé, les Palestiniens franchissaient cette dernière pour incendier des postes militaires vides.

Dimanche et mardi, deux Palestiniens non-armés ont cherché à franchir la frontière avec Israël au cours de deux tentatives distinctes. Ils ont été placés en détention, a fait savoir l’armée.

Si Israël garde sa frontière avec Gaza – en surface et en souterrain – grâce à une série de clôtures et de murs hi-tech, un certain nombre de trous restent dans la clôture en acier qui entoure la bande.

Ces trous ont pu être utilisés par des Gazaouis pour entrer sur le territoire israélien, souvent avec l’espoir de fuir l’enclave côtière assiégée.

Si les attaques perpétrées contre des civils israéliens par des Palestiniens entrés illégalement depuis Gaza sont rares, un homme armé de plusieurs couteaux qui avait réussi à pénétrer sur le territoire avait attaqué un gardien de sécurité à environ cinq kilomètres de la clôture au mois de mai dernier. Le garde avait été légèrement blessé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...