Troisième jour de recherche des trois portés disparus dans le Lac de Tibériade
Rechercher

Troisième jour de recherche des trois portés disparus dans le Lac de Tibériade

Les plongeurs de la police continuent à rechercher les trois hommes emmenés au large sous l'effet des vents violents

Les polices et les secours tentent de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)
Les polices et les secours tentent de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)

La recherche des trois hommes portés disparus dans le lac de Tibériade est entrée dans son troisième jour vendredi, a annoncé la police, après que les jeunes adultes se sont fait emmener vers les eaux profondes, à l’écart des côtes, sous l’effet des vents violents.

Les trois jeunes qui se sont fait happer par le Lac au cours de trois incidents distincts mercredi étaient tous entrés dans l’eau sur une embarcation gonflable et ont rencontré des difficultés lorsque les vents les ont éloignés du rivage.

De hauts-responsables de la police ont expliqué au micro de la radio militaire vendredi que les recherches se concentraient autour du travail réalisé par les plongeurs qui inspectent la zone spécifique où ils ont été aperçus pour la dernière fois.

Le policier a expliqué que les plongeurs opéraient dans des conditions difficiles à une profondeur de 20 mètres environ et avec une visibilité médiocre.

Dans la soirée de mercredi, les médias hébreux ont identifié deux des victimes : Il s’agirait d’Itamar Ohana, 19 ans, de la ville de Kiryat Shmona dans le nord du pays, et de Nahman Itah, 21 ans, de l’implantation de Beitar Illit en Cisjordanie.

Le troisième serait un adolescent âgé de 17 ans et originaire de la ville de Netanya, dans le centre d’Israël.

Les polices et les secours tentent de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)
Les polices et les secours tentent de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)

Selon les médias israéliens, pendant la matinée, Itah et sa petite amie se sont installés sur des matelas flottants au large du camping de la plage Lavnun, avant que les matelas ne soient retournés. Un utilisateur de jet-ski a pu sauver la jeune femme, mais Itah n’a pas été aperçu.

Plus tard dans la matinée, plusieurs adolescents se sont installés sur des matelas flottants depuis le même camping, et ont eux aussi été emportés au large par le vent. Deux d’entre eux ont pu nager jusqu’à la côte, mais le troisième, âgé de 19 ans, a disparu.

Ce sont plus de 80 autres personnes qui ont dû être sauvées des eaux du lac, où elles étaient piégées par les vents violents qui ont surpris les vacanciers.

La police tente de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)
La police tente de retrouver trois jeunes hommes qui ont disparu au lac de Tibériade, le 13 avril 2017. (Crédit : porte-parole de la police)

Les services de secours ont mis en garde contre l’éloignement du rivage avec des canots en caoutchouc ou des matelas flottants, ce qui peut entraîner un risque mortel.

« Nous appelons les vacanciers des côtes du Kinnereth à écouter les instructions du service de sauvetage et à ne pas entrer dans l’eau depuis les plages qui n’ont pas de sauveteur », a déclaré le service de sauvetage dans un communiqué, en utilisant le nom hébreu du lac de Tibériade.

Le lac de Tibériade est le plus grand lac d’eau douce d’Israël. Il a une surface d’environ 166 km². Les sites touristiques de ses côtes accueillent des dizaines de milliers d’Israéliens pendant la fête de Pessah, qui dure une semaine et a commencé lundi soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...