Trump accuse Biden d’avoir « critiqué » Israël pendant le conflit contre le Hamas
Rechercher

Trump accuse Biden d’avoir « critiqué » Israël pendant le conflit contre le Hamas

L'ancien président américain dénonce la "trahison" des démocrates au Congrès, dit que le soutien à l'État juif, autrefois répandu, "n'est tout simplement pas à la mode"

Dossier : Donald Trump (au centre), alors président des États-Unis, s'adresse à la presse avec le secrétaire d'État américain de l'époque, Rex Tillerson (à gauche), et l'ambassadrice aux Nations unies, Nikki Haley (à droite), le 11 août 2017 au Trump National Golf Club de Bedminster, dans le New Jersey. (AFP Photo/Jim Watson)
Dossier : Donald Trump (au centre), alors président des États-Unis, s'adresse à la presse avec le secrétaire d'État américain de l'époque, Rex Tillerson (à gauche), et l'ambassadrice aux Nations unies, Nikki Haley (à droite), le 11 août 2017 au Trump National Golf Club de Bedminster, dans le New Jersey. (AFP Photo/Jim Watson)

L’ancien président américain Donald Trump s’en est pris samedi à son successeur Joe Biden à propos du récent conflit entre Israël et les terroristes palestiniens de la bande de Gaza, accusant le chef d’État américain au pouvoir d’avoir « critiqué » l’Etat juif pendant les hostilités.

Les combats ont éclaté le 10 mai dernier après que les dirigeants du Hamas à Gaza ont tiré des roquettes en direction de Jérusalem et d’autres villes israéliennes en réponse à l’escalade des tensions entre Israéliens et Palestiniens dans la capitale. Le conflit s’est soldé 11 jours plus tard par un cessez-le-feu négocié par les Égyptiens.

« Il a vraiment critiqué Israël alors que la patrie juive était attaquée par des milliers et des milliers de roquettes et de missiles », a déclaré Trump lors d’un discours à la Convention républicaine de Caroline du Nord.

Ce à quoi Trump faisait référence n’était pas clair et il n’a pas élaboré sur les critiques reprochées à Biden.

Le président américain et son administration ont souligné à plusieurs reprises le droit d’Israël à se défendre tout en appelant à une « désescalade ». D’autres républicains ont également accusé Biden de ne pas avoir suffisamment soutenu Israël pendant les combats.

Dans ses remarques, Trump a accusé l’Iran – qui soutient le Hamas et les groupes terroristes du Jihad islamique palestinien – d’être derrière les attaques à la roquette contre Israël.

« C’est l’Iran qui est derrière tout ça », a-t-il averti.

Le président américain Joe Biden dans la salle à manger d’État de la Maison Blanche, à Washington, le 4 mai 2021. (AP Photo/Evan Vucci)

Trump s’en est également pris aux membres démocrates du Congrès, après que certains législateurs démocrates progressistes ont vivement critiqué Israël pendant les combats et appelé à réduire ou à mettre fin à l’aide militaire destinée à Israël.

« C’est une trahison quand on regarde ce qui s’est passé au Congrès », a-t-il déclaré. « Avant… tout le monde était avec Israël. Aujourd’hui, je suppose que ce n’est tout simplement pas à la mode. Mais si vous regardez certains de ces radicaux qu’ils ont à la Chambre des représentants, vous devez leur faire face tout le temps. »

« Israël est vraiment presque isolé, il est presque isolé. C’est vraiment quelque chose de terrible, » a-t-il ajouté.

Trump, un fervent partisan d’Israël lorsqu’il était au pouvoir, avait déjà accusé Biden de « faiblesse » et d’avoir manqué de soutien à l’égard de l’État juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...