Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Tsahal annonce l’entrée d’aide de l’ONU à Gaza via le port d’Ashdod

Dans le cadre des efforts du gouvernement israélien pour augmenter les livraisons, huit camions de farine du Programme alimentaire mondial sont entrés dans Gaza

Un camion de farine du Programme alimentaire mondial (PAM) au port d'Ashdod, avant d'entrer dans la bande de Gaza, le 17 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Un camion de farine du Programme alimentaire mondial (PAM) au port d'Ashdod, avant d'entrer dans la bande de Gaza, le 17 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé mercredi l’entrée dans la bande de Gaza de stocks de farine du Programme alimentaire mondial (PAM) via le port israélien d’Ashdod dans le cadre des efforts pour augmenter les livraisons d’aide à l’enclave en proie à la guerre.

« Huit camions de farine du Programme alimentaire mondial sont entrés dans la bande de Gaza depuis le port d’Ashdod aujourd’hui [mercredi] », a indiqué Tsahal dans un communiqué.

L’armée précise qu’il s’agit de « la première fois depuis l’approbation de l’ouverture du port d’Ashdod ».

Le 5 avril, le gouvernement israélien, sous pression de ses alliés et des organisations internationales, avait annoncé plusieurs mesures visant à accélérer les livraisons d’aide dans la bande de Gaza confrontée à une potentielle famine.

Parmi ces mesures figurait l’arrivée d’aide pour Gaza au port d’Ashdod en raison de sa proximité avec l’enclave. Le grand port israélien est situé à une trentaine de kilomètres au nord de Gaza.

L’aide internationale des agences humanitaires arrive principalement en Égypte par le ports de Port Saïd, ou celui plus petit d’al-Arish.

Un camion transportant de l’aide humanitaire arrive au poste-frontière de Kerem Shalom avec Gaza, le 15 avril 2024. (Crédit : AFP)

Les camions du PAM « ont fait l’objet d’une inspection de sécurité approfondie au port d’Ashdod. Ils ont ensuite été admis dans la bande de Gaza via le point de passage de Kerem Shalom », a précisé Tsahal.

Kerem Shalom, l’un des rares accès terrestres à Gaza depuis Israël, est lui situé à la frontière sud de Gaza, occasionnant des trajets chronophages pour inspecter l’aide, selon les organisations humanitaires.

Dans le cadre des mesures annoncées le 5 avril, Israël dit aussi avoir ouvert un nouveau point de passage terrestre avec le nord de la bande de Gaza, où la crise humanitaire serait la plus aiguë.

Pour l’heure, la plupart des camions entrent par le point de passage de Rafah à la frontière entre l’Égypte et Gaza, à l’extrémité sud du territoire palestinien ravagé depuis plus de six mois par la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Quelques 553 camions d’aide humanitaire sont entrés dans la bande de Gaza en 48 heures, avait annoncé l’armée mardi, un nombre jugé insuffisant par l’ONU.

« Il n’y a pas eu de changement significatif dans le volume de l’aide humanitaire qui entre à Gaza, ni un meilleur accès au nord » de Gaza, avait souligné le même jour l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) dans un communiqué.

Depuis le début du mois d’avril, en moyenne 181 camions d’aide sont entrés chaque jour dans Gaza par Rafah et Kerem Shalom, selon l’UNRWA, estimant que ce chiffre est « bien en deçà de la capacité opérationnelle des deux postes frontières et de l’objectif de 500 camions par jour ».

Mercredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a « récusé les allégations des organisations internationales sur une famine à Gaza et a affirmé qu’Israël fait tout son possible sur la question humanitaire ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.