Rechercher

Tsahal essuie des tirs à Naplouse ; 13 suspects arrêtés lors de raids nocturnes

Selon l'armée israélienne, aucun soldat n'a été blessé ; la police des frontières a saisi une douzaine d'armes et 52 000 shekels en espèces prétendument destinés au terrorisme

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens opérant en Cisjordanie, le 17 novembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens opérant en Cisjordanie, le 17 novembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les troupes israéliennes ont essuyé des coups de feu aux premières heures de jeudi lors d’un raid d’arrestation dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, a déclaré l’armée.

Selon Tsahal, les troupes ont mené de nombreuses opérations en Cisjordanie au cours de la nuit, arrêtant 13 Palestiniens recherchés, dont un à Naplouse.

« Les troupes de l’armée israélienne ont opéré dans la ville de Naplouse et ont arrêté un homme recherché soupçonné d’être impliqué dans des activités terroristes. Au cours de l’opération, des coups de feu ont été tirés sur les soldats », a déclaré l’armée, ajoutant qu’aucun soldat n’avait été blessé dans l’incident.

Au printemps dernier, Tsahal a lancé une vaste offensive antiterroriste principalement axée sur le nord de la Cisjordanie pour faire face à une série d’attentats palestiniens qui ont fait 29 morts en Israël et en Cisjordanie depuis le début de l’année.

L’opération a permis de procéder à plus de 2 000 arrestations lors de raids quasi quotidiens, mais a également fait plus de 130 morts parmi les Palestiniens, dont beaucoup – mais pas tous – lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

L’armée a déclaré que les agents de la police des frontières ont saisi plus d’une douzaine de pièces de fusils d’assaut M-16 et 52 000 shekels en espèces destinés à des fins terroristes, trouvés dans des véhicules suspects arrêtés par les troupes près de la ville d’al-Auja dans la vallée du Jourdain. Cinq hommes recherchés dans les voitures faisaient partie des 13 suspects arrêtés.

Les 13 suspects ont été transférés à l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet pour être interrogés.

Ces derniers mois, des tireurs palestiniens ont pris pour cible à plusieurs reprises des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Des hommes armés palestiniens ont tiré en rafale mercredi après-midi sur l’implantation de Shaked, qui se trouve également dans le nord de la Cisjordanie, endommageant légèrement une maison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...