Rechercher

Des Palestiniens font feu dans une implantation et endommagent une maison

L'armée a lancé une chasse à l'homme pour retrouver les suspects de la dernière attaque de Shaked, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Dommages causés à une maison dans l'implantation de Shaked suite à une attaque par balles, le 16 novembre 2022. (Crédit : Conseil régional de Samarie)
Dommages causés à une maison dans l'implantation de Shaked suite à une attaque par balles, le 16 novembre 2022. (Crédit : Conseil régional de Samarie)

Des hommes armés palestiniens ont tiré en rafale mercredi après-midi sur une implantation dans le nord de la Cisjordanie, selon Tsahal.

D’après l’armée israélienne, de légers dégâts ont été causés à une maison dans l’implantation de Shaked, qui est située près de la barrière de sécurité, à environ 10 kilomètres à l’ouest de la ville palestinienne de Jénine.

L’attaque n’a fait aucun blessé. L’implantation a été prise pour cible à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Tsahal a déclaré que les troupes avaient lancé une chasse à l’homme pour retrouver les suspects, qui ont fui les lieux. Les balles ont été tirées depuis l’extérieur de l’implantation.

Des coups de feu nourris, pendant l’attaque, sont audibles sur les images des caméras de surveillance qui ont été publiées par le Conseil régional de Samarie.

Ces derniers mois, des tireurs palestiniens ont pris pour cible à plusieurs reprises des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Le nombre de fusillades avait diminué ces dernières semaines, suite aux avancées réalisées par Tsahal face au groupe terroriste la Fosse aux lions, basé à Naplouse, qui revendiquait des fusillades presque toutes les nuits.

L’attaque a eu lieu dans le contexte d’une offensive antiterroriste israélienne principalement axée sur le nord de la Cisjordanie, offensive qui a été lancée suite à une série d’attentats palestiniens qui ont fait 29 morts en Israël et en Cisjordanie depuis le début de l’année.

L’opération a permis de procéder à plus de 2 000 arrestations lors de raids quasi quotidiens, mais elle a aussi fait plus de 130 morts parmi les Palestiniens, dont beaucoup – mais pas tous – lors d’attentats ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...