Tunisie: La police arrête 6 hommes faisant un barbecue dans un cimetière juif
Rechercher

Tunisie: La police arrête 6 hommes faisant un barbecue dans un cimetière juif

Le maire de la ville de Sousse a annoncé la création d'une enquête sur l'incident, et prendra les "mesures appropriées" après que le site s'est transformé en lieu de rencontre

Des Tunisiens photographiés en train de faire un barbecue dans le cimetière juif de la ville côtière de Sousse, juillet 2018. (Autorisation)
Des Tunisiens photographiés en train de faire un barbecue dans le cimetière juif de la ville côtière de Sousse, juillet 2018. (Autorisation)

Les autorités tunisiennes ont arrêté la semaine dernière six hommes soupçonnés d’avoir profané un cimetière confessionnel, après avoir été photographiés en train de faire un barbecue dans le cimetière juif de la ville côtière de Sousse.

Les arrestations ont eu lieu après que l’homme d’affaires juif tunisien Elie Trabelsi a posté les photos sur Facebook jeudi, selon la presse locale [arabe].

Tawfiq al-Oreybi, le maire de Sousse, a annoncé que les arrestations ont eu lieu dans le cadre d’une enquête sur l’incident, et s’est engagé à prendre les « mesures appropriées ».

Le cimetière serait devenu un lieu de rencontre pour les gens du coin.

Seules quelques familles juives vivent aujourd’hui à Sousse, qui avait une communauté juive de près de 6 000 personnes au moment de l’indépendance de la Tunisie en 1956.

La Tunisie avait une population juive de plus de 100 000 personnes au moment de l’indépendance en 1956, qui constituait la plus grande minorité religieuse du pays. Aujourd’hui, il en reste moins de 2 000, vivant principalement sur l’île de Djerba au sud et autour de la capitale, Tunis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...