Un Américain a tenté d’entrer en Israël avec 260 000 $ dans des boîtes d’Oreo
Rechercher

Un Américain a tenté d’entrer en Israël avec 260 000 $ dans des boîtes d’Oreo

L'incident, qui a eu lieu pendant la première moitié de 2018, a valu à l'homme d'affaires une amende de 250 000 shekels (65 000 euros environ)

De l'argent liquide caché dans une boîte Oreo qui a été découvert par la douane à l'aéroport Ben Gurion dans la première moitié de 2018. (Fisc israélien)
De l'argent liquide caché dans une boîte Oreo qui a été découvert par la douane à l'aéroport Ben Gurion dans la première moitié de 2018. (Fisc israélien)

Un homme d’affaires américain a été pris en flagrant délit alors qu’il tentait de faire entrer illégalement 260 000 dollars en liquide en Israël dans des paquets d’Oreo, a déclaré le Fisc israélien dans un message publié mercredi.

L’incident, survenu pendant la première moitié de 2018, a valu à l’homme d’affaires recevoir une amende de 250 000 shekels (65 000 euros environ).

Saeed Mahmoud Yahya, un résident américain de Porto Rico où il possède huit stations-service, n’a pas déclaré l’argent à son arrivée en Israël via l’aéroport Ben Gurion.

Des officiers de la douane ont fouillé sa valise et découvert des billets de 100 dollars cachés à l’intérieur des boîtes de gâteaux.

L’affaire a été révélée dans un rapport détaillant les amendes que le Fisc a imposées aux voyageurs étant entrés en Israël pendant la première moitié de 2018 et ayant été arrêtés avec d’importantes sommes d’argent non déclarées. L’amende de Yahya était la plus importante de ces six mois.

L’intéressé a affirmé que l’argent correspondait aux bénéfices réalisés dans ses stations-essence et qu’il l’avait gardé dans un coffre-fort pendant trois ans, selon le rapport.

Après avoir présenté un document fiscal américain et affirmé que l’argent avait été retiré de comptes en banque lui appartenant, il n’est pas parvenu à convaincre le Fisc de l’origine des fonds. Le Fisc a noté que certaines des étiquettes utilisées pour envelopper les billets portaient un tampon de banque de 2015.

La décision d’imposer une lourde amende à Yahya est due à ses efforts « créatifs » pour tromper les officiels israéliens, à son incapacité à expliquer clairement l’origine des fonds et à sa non-déclaration de l’argent aux autorités américaines quand il a quitté le territoire pour Israël.

Trois mois plus tard, Yahya a de nouveau été surpris entrant en Israël avec 27 000 dollars non déclarés. Il a affirmé qu’il avait cru qu’il ne fallait déclarer que les sommes supérieures à 100 000 shekels (26 000 euros selon le taux de change de l’époque). Néanmoins, la loi a changé en février 2018, et toute somme au-dessus de 50 000 shekels (13 000 euros) doit désormais être déclarée.

Yahya a ainsi écopé d’une autre amende de 5 000 shekels (1 300 euros) pour cette fraude.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...