Rechercher

Un automate made in Israel facilite le recyclage des téléphones usagés

RE-Refurbished Smartphones Revolution propose de réduire les déchets électroniques, l'énergie, l'épuisement des ressources naturelles et les dommages liés à l'exploitation minière

Des rebuts de smartphones. (Crédit : MikroLogika, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)
Des rebuts de smartphones. (Crédit : MikroLogika, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)

Vous avez, chez vous, de nombreux smartphones usagés et vous ne savez pas quoi en faire ? Vous n’êtes pas les seuls.

Une entreprise israélienne a trouvé une solution : un automate qui permet aux consommateurs de les recycler, de les vendre ou de les remplacer par un meilleur modèle, reconditionné. L’objectif est d’économiser l’énergie, les ressources naturelles et de réduire les dommages environnementaux liés à l’exploitation minière associés à la production de smartphones ainsi que les déchets électroniques.

RE-Refurbished Smartphones Revolution, fondée en 2015, propose un automate à guichet unique qui est actuellement disponible dans trois magasins à Tel Aviv et 14 en Europe – en Finlande, en Allemagne et en Espagne.

Mercredi, l’automate de fabrication israélienne était exposé à la conférence et au festival Climate Solutions organisés par Start Up Nation Central, le Fonds national juif KKL-JNF et JNF Canada dans la forêt Hulda, dans le centre d’Israël.

L’automate est facile à utiliser.

Il suffit d’entrer le numéro de série du téléphone pour que le système puisse vérifier qu’il vous appartient, qu’il n’a pas été volé et qu’il a été entièrement payé. Après avoir coché quelques cases, vous posez votre téléphone sur le capteur, où un système d’intelligence artificielle vérifie que les déclarations que vous avez faites au sujet de votre téléphone sont correctes, et vous donne un prix.

Ce prix peut être nettement inférieur – la moitié du prix et parfois moins – à ce que le téléphone pourrait rapporter sur le marché de l’occasion. Mais c’est tout de même pratique.

L’iPhone 12 de l’auteure de ces lignes a été évalué à 1 090 shekels. Pour 2 010 shekels supplémentaires, il aurait pu être échangé contre un modèle équivalent, un iPhone 12 Pro Max 128 Go remis à neuf, entièrement testé et déverrouillé, avec une garantie de 12 mois.

Un automate RE-Refubished Smartphone Revolution exposé lors de la conférence et du festival Climate Solutions dans la forêt de Hulda, dans le centre d’Israël, le 26 octobre 2022. De gauche à droite : Carmit Lev Solach, directrice du marketing, Itzik Chayun, directeur du développement, Mali Hadar, et Ido Maor, directeur de la chaîne d’approvisionnement. (Crédit : Sue Surkes/Times of Israel)

Selon le site de comparateur de prix Zap (en hébreu), un modèle neuf de cet iPhone coûte actuellement entre 3 805 shekels et 4 689 shekels.

Il est possible d’échanger son téléphone contre un meilleur modèle, auquel cas un volet s’ouvre, engloutit le téléphone et le remplace par un modèle supérieur. On peut aussi vendre son téléphone, auquel cas l’automate avale le téléphone et effectue immédiatement le règlement par virement bancaire ou par PayPal ou – si le client le souhaite – sous forme de carte cadeau.

Tous les téléphones « ingérés » par la machine sont envoyés dans un laboratoire où leur contenu est « effacé de manière légale », conformément au règlement général sur la protection des données de l’Union européenne (UE), a expliqué Mali Hadar, responsable du développement.

Les téléphones en bon état sont vérifiés et proposés à la revente.

Si des réparations sont nécessaires, ils sont vendus à un grossiste qui les reconditionne.

S’ils sont trop vieux ou trop endommagés pour avoir une quelconque valeur, ils sont vendus pour être recyclés, soit à une société israélienne de recyclage de métaux et d’électronique, Gaia, soit à une société de recyclage en Pologne.

Si le client a des regrets, RE reprendra les téléphones remis à neuf dans un délai de 14 jours et remboursera l’argent « sans poser de questions », précise le site Web de l’entreprise.

Hadar a déclaré que si d’autres sociétés ont déjà mis au point des machines qui acceptent les vieux téléphones portables pour le recyclage, RE est la première à intégrer l’achat et la vente de ces appareils.

Les machines de Tel Aviv se trouvent dans les magasins am:pm situés dans les rues Nordau et Allenby, ainsi que dans la tour Shalom Meir (Kol Bo Shalom) de la rue Herzl.

Selon la société, 100 à 200 millions de téléphones sont jetés chaque année dans le monde, et seulement un sur dix est recyclé. Pour chaque million de smartphones recyclés, 34 kg d’or pourraient être produits, ainsi que 350 kg d’argent, 15 kg de palladium et 16 000 kg de cuivre.

Les smartphones sont fabriqués à partir de 62 métaux différents qui doivent être extraits.

Selon l’UNICEF, plus de 40 000 enfants travaillent dans les mines qui extraient le cobalt – un ingrédient essentiel des batteries des téléphones portables et autres appareils électroniques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...