Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Un autre groupuscule néonazi mis hors-la-loi en Allemagne

Cette interdiction intervient une semaine après celle d'un autre groupuscule de skinheads néonazis, le "Hammerskins Germany"

Rassemblement de l'« Artgemeinschaft » à l'été 2006. (Crédit : Capture d'écran d'une vidéo de propagande du compte Walhalla sur YouTube)
Rassemblement de l'« Artgemeinschaft » à l'été 2006. (Crédit : Capture d'écran d'une vidéo de propagande du compte Walhalla sur YouTube)

L’Allemagne a interdit le groupuscule « Artgemeinschaft », une association néonazie dont les membres sont visés par un coup de filet dans tout le pays, a annoncé mercredi la ministre de l’Intérieur.

Des perquisitions ont été lancées au petit matin dans 26 appartements de 39 membres de cette organisation « raciste et antisémite », à travers 12 régions d’Allemagne, précise un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Cette association, selon les autorités allemande, tente « d’endoctriner des jeunes de façon répugnante ».

En décrétant hors-la-loi l’Artgemeinschaft (« Communauté d’espèces humaines »), « nous interdisons une association sectaire profondément raciste et antisémite », a déclaré la ministre de l’Intérieur Nancy Faeser dans ce communiqué.

Cette interdiction intervient une semaine après celle d’un autre groupuscule de skinheads néonazis, le « Hammerskins Germany ».

Cette nouvelle opération, préparée depuis un an, porte un « coup dur à l’extrémisme de droite et aux esprits pyromanes qui continuent de propager les idéaux du nazisme », a poursuivi la ministre.

Le groupuscule, constitué d’environ 150 membres, « tente de fabriquer de nouveaux ennemis à la Constitution à travers un endoctrinement répugnant des enfants et des jeunes » en recourant à une littérature de l’époque nazie à peine modifiée, selon Mme Faeser.

L’interdiction vise également des ramifications de l’Artgemeinschaft dont les membres sont notamment appelés à « choisir leur conjoint » au sein de « l’espèce humaine » d’Europe du Nord et centrale dans le but de transmettre le « matériel génétique correct », précise le communiqué.

Depuis ces dernières années, des actes antisémites, résurgence du passé nazi de l’Allemagne, se multiplient dans tout le pays.

Il y a une semaine, des inconnus ont profané plus de 40 tombes juives dans le cimetière d’une ville de l’est du pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.